Now Reading:

WandaVision a-t-elle été à la hauteur de nos attentes ?

Comme nous vous l’expliquions plus tôt dans l’année, WandaVision est une des séries les plus attendues de l’année 2021. Une série qui marque l’entrée dans la quatrième phase de cet univers maintenant connu de tous. Après la sortie des deux premiers épisodes sur Disney + le vendredi 15 janvier, il est temps de nous pencher sur leur cas.

Pour commencer, il semble évident de préciser que le scénario ne sera pas forcément pris en compte dans cette analyse. En effet, beaucoup trop de révélations sont à venir pour vraiment pouvoir juger ce point. Nous reviendrons sur les différents éléments cachés dans les deux premiers épisodes dans un autre article. Il est aussi bon de rappeler que l’action de cette série se déroule après les événements d’Avengers Endgame, ce qui va motiver l’analyse suivante.

Un univers qui tranche.

Dans un univers où l’action et le dynamisme étaient de mise, WandaVision nous prend à contre-pied dès les premières minutes. En effet, on nous propose un univers très vintage, inspiré des sitcoms des années 50 ou 60. Un format vidéo en 4:3, en noir et blanc avec des sons moins cristallins qui permettent de trancher véritablement avec les 23 (!) films précédents du MCU (Marvel Cinematic Universe). Ce changement peut s’expliquer par une volonté de ne pas lasser les spectateurs, et d’insuffler une nouvelle dynamique à cette franchise. Notons aussi que le format sériel permet au studio de tester de nouvelles choses, d’aborder l’univers des super-héros sous une nouvelle forme. 

WandaVision a-t-elle été à la hauteur de nos attentes ?
(Une atmosphère spéciale © Marvel Studio)

L’ambiance des années 50 et 60 est très présente dans ces deux premiers épisodes, notamment avec l’invitation à dîner du patron de Vision qui peut déboucher sur une promotion, le Graal pour le travailleur de l’époque, ancré dans ce mythique rêve américain. La mythe de la femme au foyer est aussi très présent pour appuyer cette atmosphère si particulière.

Autre spécificité de la série, ce décalage entre l’univers magique qui est très présent dans la vie quotidienne du couple (mais caché aux autres) et le style de vie que l’on pourrait comparer à une série qu’on a tous connu étant petits : Ma Sorcière Bien-Aimée. Petite anecdote qui saura ravir les fans, les rires que vous pouvez entendre tout au long des épisodes sont vrais.

WandaVision a-t-elle été à la hauteur de nos attentes ?
(Wanda utilisant la magie pour cuisiner © Marvel Studio)
WandaVision a-t-elle été à la hauteur de nos attentes ?
(La référence à Ma Sorcière Bien-Aimée pendant le générique du second épisode © Marvel Studio)

Cette première approche nous surprend, et peut même déstabiliser les spectateurs n’ayant pas vu la bande-annonce. Mais cela attise aussi notre curiosité, on se demande bien dans quelle direction nous allons aller. 

Mais où veut nous emmener cette série ?

Les premières secondes de la série commencent avec l’allumage d’un écran de télévision des années 50. Cette métaphore du Big Bang vient ici comme pour nous donner un premier indice sur ce monde illusoire que Wanda a créé de toute pièce. 

Durant ces deux premiers épisodes, nous pouvons remarquer comment les enfants paraissent importants pour les habitants de Westview. Des talent-shows au profit des enfants (avec une banderole “for the children” : “pour les enfants”) ou encore l’insistance de Mr Hart dans le premier épisode sur la questions des enfants possibles de Wanda et de Vision. Mais sur ce point, quelque chose nous met la puce à l’oreille concernant la véracité de cette vie à laquelle on est en train d’assister. En effet, aucun enfant n’apparaît dans les deux épisodes, ce qui est assez surprenant. De même, nous remarquons la présence d’un vélo d’enfant dans le jardin de la très bavarde voisine, Agnès, mais étonnamment muette sur le sujet d’un possible enfant.. 

WandaVision a-t-elle été à la hauteur de nos attentes ?
(Un spectacle pour les enfants… sans enfants? © Marvel Studio)

Beaucoup de mystères et de détails laissent le spectateur en suspens, comme pour poser les bases de ce scénario encore trop vert pour pouvoir juger. Par exemple, la radio parlant directement à Wanda, lui demandant “qui vous fait ça Wanda ?” malgré la présence de sa voisine semble beaucoup la perturber. Le générique semble aussi nous donner des indices, avec ce recul de caméra pour montrer l’action dans une télévision à la manière du Truman Show. Ce détail peut nous mettre sur la piste d’un univers totalement factice et fabriqué de toute pièce. Mais qui peut donc être derrière cette supercherie ?

WandaVision a-t-elle été à la hauteur de nos attentes ?
(Un générique et un logo qui questionnent © Marvel Studio)

Wanda a-t-elle tout imaginé?

Ce qui nous interpelle durant le visionnage, c’est cette sensation que Wanda est au centre de quelque chose de pas clair. Premier élément troublant, c’est son impassibilité durant le moment où Mr Hart s’étouffe avec le dîner, qui dénote avec les réactions des personnages qui eux ne semblent se douter de rien. Enfin elle parait commander Vision, puisqu’il ne se décident à aider son patron que lorsque sa femme le lui ordonne. Ce comportement est quand même assez étonnant venant d’un super-héros censé protéger les gens. 

Autre élément qui nous prouve que Wanda a donc le contrôle de cette réalité c’est la scène finale du second épisode, lorsque face à l’arrivée d’un personnage mystérieux (que l’on identifiera dans un autre article), elle dise un simple “non”, ce qui déclenche un rembobinage de la bande, pour revenir au moment précédant, juste pour entendre Vision dire que tout cela est réel, comme pour s’en persuader.

De même, quelques petites choses vont interagir avec Wanda, en couleurs, comme pour indiquer une irruption de la réalité dans le monde de Wanda et Vision. Nous pouvons noter l’hélicoptère, la diode du grille-pain dans la publicité ou encore le sang après la coupure de Dottie, la voisine blonde. Wanda apparait donc comme la clé des différents éléments troublant qui se passent à Westview. Ces éléments faisant irruption dans cette “réalité” rappellent aussi le pouvoir de Wanda. En effet, la couleur rouge revient à chaque fois, faisant un rappel aux pouvoir de Wanda, caractérisés par cette couleur rouge.

WandaVision a-t-elle été à la hauteur de nos attentes ?
(Que veulent donc dire ces couleurs dans un monde en noir et blanc ? © Marvel Studio)

Quid de Vision ?

La situation de Vision nous indique aussi qu’il semble “subir” son quotidien sans trop savoir ce qu’il fait. Lui décrit comme un être parfait, se surprend à oublier la signification de la date du 23 août. L’explication du cœur comme une image rappelant Mr Hart (Heart = cœur et Mr Hart) semble être très peu convaincante. Nous pouvons supposer que cette date et ce qu’elle représente sont le fruit de l’esprit de Wanda, qui ne veut encore rien dévoiler.  

Du côté du travail, son interrogation auprès d’un collègue, lui demandant en quoi consiste ce travail confirme ce manque de contrôle et cette incompréhension face à ce quotidien. Pourtant comme nous l’indique son collègue, Vision fait de l’excellent travail. Alors comment peut-il être aussi productif sans connaître le but de son travail ?

Le Vision que nous voyons à l’écran semble donc être un faux, une projection possiblement née des souvenirs de Wanda, puisqu’on sait qu’il est mort dans Avengers: Infinity War. Une version de Vision encore vivante, son existence résultant du chagrin de Wanda à sa mort.

Débuts réussis ?

Nous avons donc affaire ici à deux épisodes très intrigants, par le fond et la forme, qui se détachent énormément de ce qu’on a pu voir auparavant dans cet univers. Les différents mystères ne demandent qu’à être résolus et il y a fort à parier que ces doutes s’évaporeront au fil des épisodes. Beaucoup de références sont glissées dans ces épisodes pour nous mettre sur la voie de possibles suites pour la série et la phase 4 en général que nous mettrons en lumière dans un prochain article. 

C’est donc un début réussi pour WandaVision. Malgré l’ambiance particulière, nous sommes accrochés et ne demandons qu’à continuer d’explorer ce quotidien rempli de mystères.

Sur le même thème :

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 + 4 =

Tapez votre recherche