Now Reading:

The Crown revient pour une 4ème saison très attendue

Dimanche 15 novembre, la série The Crown a fait son grand retour sur Netflix avec une 4ème saison particulièrement attendue. Retour sur une saison qui met un coup de projecteur sur les emblématiques figures féminines du Royaume Uni.

Attention toutefois, la lecture des lignes qui vont suivre est jalonnée de “spoilers”. Enfin, est-ce vraiment spoiler quand on connaît déjà l’histoire (ou presque) …?

Un duel/duo au sommet du gouvernement britannique

Nous plongeons au cœur des années 80, le Royaume-Uni a une nouvelle Première Ministre : l’emblématique Margaret Thatcher.

Première femme a accéder à la plus haute position au sein du gouvernement britannique, et toujours la seule à l’heure actuelle.

C’est l’incroyable Gillian Anderson qui incarne Margaret Thatcher. Elle est notamment connue pour avoir incarnée Dana Scully dans la série X-Files pendant une vingtaine d’années. Elle a plus récemment, interprétée Jean Milburn, la mère du personnage principal dans Sex Education.
Son incarnation de la Dame de Fer est largement saluée par la critique, son travail de la gestuelle, des mimiques du visage et de la voix pour se fondre dans son personnage est remarquable.

Remarquables aussi sont les fameuses audiences entre Margaret Thatcher et la Reine Elisabeth II, qui comptent parmi les scènes les plus intenses de la saison.
Particulièrement lors de leur différence d’opinion au sujet du régime de l’Apartheid en Afrique du Sud. On assiste à une joute sémantique dans l’épisode 8 entre les deux femmes. Celle-ci laisse le spectateur interrogateur au regard des motivations de la Première Ministre et de la prise de position rare de la part de la Reine.

Au delà de ces différences de point de vue, la série met en lumière les milieux sociaux complètement opposés des deux femmes, qui se rejoignent cependant sur la question de la génération puisqu’elles ont le même âge.

Cette saison marque la dernière apparition d’Olivia Colman en tant qu’Elisabeth II (et pour tout le casting), qui aura incarnée une Reine d’Angleterre plus sage mais plus affirmée.

On notera aussi en filigrane durant cette saison 4, le profond respect mutuel dépeint par les deux actrices entre la Reine et sa Première Ministre. Elisabeth II lui remet d’ailleurs l’Ordre du Mérite en 1990.
Respect marqué dans la série mais également dans la vie, puisque lors de sa mort en 2013, la Reine assistera à ses funérailles, comme pour Winston Churchill, ancien Premier Ministre lui aussi. Normalement, celle-ci n’assiste qu’aux obsèques des membres de sa famille ou de chefs d’Etats.

The Crown revient pour une 4ème saison très attendue
(© Ollie Upton / Netflix)

L’apparition d’un personnage qui a marqué l’histoire du Royaume-Uni : Diana Spencer

Autre entrée très attendue par les fans de la série : l’arrivée de la Princesse Diana.
The Crown revient en effet sur sa toute première rencontre avec le Prince Charles (joué par Josh O’Connor), lors d’une scène très cocasse à la demeure des Spencer, Diana alors âgée de 16 ans vêtue d’un costume de nymphe du “Songe d’une nuit d’été” traversant le hall où se trouvait le Prince Charles. Leurs chemins se sont croisés cette première fois alors que celui-ci fréquentait sa sœur aînée Sarah Spencer. Je me suis renseignée pour vous (comme je le fais systématiquement d’ailleurs à chaque épisode de The Crown) et cette histoire est vraie. Elle n’a pas été inventée pour les besoins de la série, simplement étoffée.

Suite à cela, ils vont se rencontrer de nouveau durant un match de Polo dans le Sussex , puis une dizaine de fois supplémentaires avant de se marier.

Mon regret principal sur cette saison 4, concerne justement le mariage de Diana et Charles, ou plutôt la suggestion de ce mariage.
J’avais toujours entendu parler du fait qu’on avait à peine entendu le consentement de Diana lors de leur mariage et j’espérais donc le voir à l’écran mais malheureusement je suis restée sur ma fin.

Cependant, la série revient largement sur la relation tendue et compliquée du Prince et de la Princesse, sur les tentatives d’annulation du mariage avant la cérémonie par Diana, sa boulimie et sur les infidélités du Prince avec Camilla Parker-Bawles (campée par Emerald Fennell).

La Princesse Diana est incarnée par Emma Corrin qui sert au spectateur une interprétation d’une justesse incroyable, emprunte d’émotion. La ressemblance dans la série entre Emma Corrin et Diana Spencer est troublante.

The Crown revient pour une 4ème saison très attendue
(© Netflix)

Une saison 4 de The Crown jonchée d’événements saisissants

La relation entre Charles et Diana sert de fil rouge à la saison 4 de la série. Cependant, The Crown met un point d’honneur à relater des faits historiques marquants ou d’autres, méconnus du grand public, que l’on prend plaisir à rechercher sur internet, pour être sûrs de leur véracité.

La saison 4 ne manque pas à l’appel avec notamment un passage qui m’a sidérée et sur lequel je vais revenir :
C’est un épisode qui est consacré à la Princesse Margaret, jouée par Helena Bonham-Carter. On s’y penche sur la santé mentale de la princesse. Celle-ci se confie à une psychologue (une première pour la famille royale !) sur ses craintes d’avoir une maladie mentale. À cette occasion, on y apprend avec saisissement que des femmes de la famille Bowes-Lyon (du côté de la mère d’Elisabeth II), cousines germaines de la Reine, ont été abandonnées en asile psychiatrique du fait de leurs handicaps mentaux et sont mortes dans l’indifférence générale.
Cela est vraiment arrivé afin de protéger la “réputation de la Couronne”…

Cela fait partie de ce qu’on aime dans The Crown, cette manière la plus réaliste possible de dépeindre le règne de la Reine, parfois sans concession.

En bref,

La saison 4 de The Crown parvient à combler la plupart des attentes des spectateurs sur cette période de l’histoire en particulier. On aurait cependant aimé davantage de profondeur et de temps accordé à certains événements. Je pense surtout aux passages sur la galère des Malouines, ou sur l’Apartheid, qui auraient mérités un peu plus de développements.
Cette saison 4 n’en demeure pas moins très intéressante à regarder, bien que l’on connaisse déjà tous cette période particulière.
Comme toujours, The Crown ne faillit pas en terme d’esthétique et les costumes sont toujours d’une précision exceptionnelle.

Entre histoire et divertissement, on ne perd jamais son temps devant The Crown, enfin… Prévoyez plus que 50min pour regarder un épisode parce qu’on sait tous que vous allez fact-checker sur Wikipédia en même temps !

The Crown, 4 saisons (en cours de diffusion), disponible sur Netflix.
(Bande annonce VF de la saison 4 de The Crown – © Netflix France)
Une saison 4 attendue et qui coche presque toutes les cases !
  • Ambiance
  • Scénario
  • Personnages
  • Musique
  • Intérêt porté à la série
Une saison 4 attendue et qui coche presque toutes les cases !

Beaucoup d'attentes reposaient sur la saison 4 de The Crown au regard de la période à laquelle elle se déroule. On saluera ici les très bonnes performances de tous les acteurs et notamment d'Emma Corrin et Gillian Anderson qui ont endossé les rôles de Diana Spencer et Margaret Thatcher pour la première fois. Un baptême du feu réussi pour les deux actrices, mais une histoire qui aurait méritée certains développements.

8

Total Rating

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

dix-neuf + 20 =

Tapez votre recherche