Now Reading:

Superstore : le meilleur final toutes séries confondues ?

Il y a quelques semaines, NBC diffusait le final de sa sitcom Superstore. Le temps de m’en remettre et me voilà à écrire ces quelques mots pour vous expliquer comment la série a délivré en toute objectivité le meilleur final toutes séries confondues. Écrire cet article est un vrai casse-tête. Car d’un côté, comment vous parler de ce final sans laisser échapper quelques spoilers mais d’un autre, comment vous donner envie de regarder cette série si je vous dis ce qu’il se passe à la fin ? Essayons de relever ce défi.

Une annulation inattendue

On (je, seule et unique suprémaciste de la série dans la rédaction) vous avait déjà parlé de Superstore il y a quelques mois. L’histoire d’employés de la chaîne de supermarchés Cloud 9 et leurs aventures quotidiennes au travail, impactées par la pandémie durant la saison 6. Mais ça c’était avant, la vie était belle, les oiseaux chantaient. Et puis un article est venu troubler notre bonheur télévisuel : ‘TV Line’ annonce le 3 décembre 2020 que NBC ne renouvelle pas Superstore et que la série s’arrêtera à la fin de la saison 6. Grosse onde de choc chez les fans et tout le casting qui ne l’avaient pas vraiment vu venir. En général, on annonce l’arrêt d’une série entre deux saisons, pas quand elle est en cours de saison et que les acteurs ont déjà filmé la moitié de ce qu’ils pensaient être leur sixième saison mais qui s’avéra être, leur dernière.

Comment faire donc, alors qu’il reste six épisodes à tourner, pour satisfaire tout le monde, fans, acteurs et surtout leurs personnages ?

Un retour tant attendu

Et bien déjà en annonçant une bonne nouvelle : America Ferrera, qui interprète le rôle principal d’Amy Sosa, et qui avait décidé de quitter la série l’année dernière pour se consacrer à d’autres projets, revient ! L’actrice avait annoncé qu’elle reviendrait pour la fin de la série dans tous les cas, n’imaginant pas que cela serait aussi rapide. 

Un vrai soulagement pour ceux qui espéraient voir Jonah, l’autre personnage principal de la série, retrouver l’amour auprès d’Amy, qui l’avait quitté juste avant de partir (en Californie pour Amy, totalement de la série pour America).

Entre temps, notre Jonah adoré avait tenté tant bien que mal de refaire sa vie et de repartir de l’avant, notamment avec Hannah, une avocate rencontrée au magasin alors qu’elle venait aider Carol, l’une des employées de Cloud 9. Et on n’avait rien contre Hannah évidemment, elle était très gentille, mais ce n’était pas Amy quoi. (On est sur le même rapport haine/”cette personne ne m’a rien fait” qu’avec Karen Filipelli dans The Office lorsqu’elle se met en couple avec Jim Halpert). 

Superstore : le meilleur final toutes séries confondues ?
Les retrouvailles d’Amy et Jonah dans le final de Superstore / © NBC

La fin rêvée ?

Le final de la série était composé de deux épisodes de 21 et 23 minutes diffusés à la suite (contre un seul en temps normal) et que dire de cette fin…

On aurait pu imaginer encore et encore ce qui aurait pu se passer, en tant que fan on a tendance à s’imaginer le meilleur (ou le pire du pire). Ces épisodes ont été faits pour les fans, et ça se sent. Et ce n’est pas un défaut loin de là. Les scénaristes n’ont pas fait plaisir juste pour faire plaisir, en manquant de logique et de naturel et alignant tous les rêves des fans exprimés depuis l’annonce de la fin de la série. Non, ils ont dévoilé une fin des plus douces et naturelles, révélant en moins de cinq minutes (!!!) tout ce que l’on voulait savoir, c’est-à-dire le destin de toute l’équipe, grâce à un flash forward (bond en avant) des plus qualitatifs. On apprécie d’ailleurs encore plus cette qualité quand on se rend compte que les scénaristes ont dû réécrire l’intégralité des derniers épisodes en très peu de temps, pour coller à une fin de série et non plus une simple fin de saison.

Et tout fait sens, tout ce que l’on voit du futur des personnages est logique et ne fait que suivre le cours de leurs aventures des six dernières années. 

Je n’arriverai sûrement jamais à m’en remettre, petite drama queen que je suis. J’ai toujours été fan de ces séries qui font écho à certains de leurs premiers épisodes dans leurs derniers, ce parallèle entre deux scènes qui donne tout son sens à l’histoire. 

Autant vous dire qu’avec ce dernier épisode de Superstore, j’ai été servie. Le casting et les créateurs de la série avaient prévenu : il y aurait des références au pilote de la série. Et cela ne pouvait présager que du bon puisque le pilote de Superstore est en toute objectivité l’un des meilleurs pilotes de série. Une dizaine de parallèles entre le pilote et le final qui a permis de boucler la boucle et d’ajouter encore un peu plus de saveur et de génie à cette fin. 

L’évolution des personnages est belle et on n’a qu’une envie : c’est d’avoir des spin-off et continuer de vivre avec eux. Malheureusement, pas de spin-off à l’horizon malgré certains échos concernant une série sur le jeune couple Cheyenne – Bo, qui a été tuée dans l’œuf. Mais une bonne nouvelle : Lauren Ash, l’interprète de Dina Fox, a conclu un contrat avec NBC et est en train de préparer une nouvelle sitcom pour la chaîne américaine !

Superstore : le meilleur final toutes séries confondues ?
Lauren Ash (Dina Fox) prépare une nouvelle sitcom pour la chaîne américaine. / ©NBC

En clair, foncez voir Superstore. Six saisons d’excellents épisodes, du tout début à la toute fin, et de personnages hauts en couleur qui ont su constituer LA sitcom de ces dernières années. La future The Office ?

Superstore, (6 saisons – terminée), disponible sur Amazon Prime Video (saisons 1 à 5)

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

quatre − 1 =

Tapez votre recherche