Now Reading:

Solar Opposites sur Disney + : Qu’est-ce que ça vaut ?

Comme nous vous l’avions expliqué dans un précédent article, il y a peu de temps, la plateforme de SVOD détenue par Disney a étoffé son contenu grâce à l’arrivée du catalogue Star. 

Parmi les nouveaux contenus proposés, on trouve des Star Originals, des programmes originaux de Disney +, dont une série d’animation qui se détache des autres, pour les plus curieux qui ont exploré le catalogue : je parle bien sûr de Solar Opposites.

Solar Opposites sur Disney + : Qu’est-ce que ça vaut ?
ⓒ Fox Broadcasting Compagny

Par les créateurs de Rick and Morty

Cette série nous conte l’histoire d’une famille d’aliens. Dans cette charmante famille nous retrouvons Korvo, Terry, Yumyulack, Jesse et leur animal de compagnie, Pupa. 

Cette famille se retrouve sur Terre après avoir fui sa terre natale, Shlorp à la suite d’un crash d’astéroïde sur leur planète. Leur objectif est donc de s’adapter à cette nouvelle vie, en étant confrontés aux choses du quotidien dans leur nouveau foyer, basé dans le centre des États-Unis. 

Dans un premier temps, nous pourrions croire à un spin-off de Rick et Morty, mais ce n’est pas le cas. Bien évidemment, la patte des créateurs qui sont aussi engagés dans ce projet a tendance à se voir, mais c’est le propre des scénaristes et réalisateurs.

Les graphismes et l’humour se retrouvent dans Solar Opposites, comme vous pouvez le voir avec les images juste après. Mais en plus de cela, les références à la pop-culture qui ont fait (en partie) le succès de Rick et Morty trouvent aussi leur place dans Solar Opposites. Nous pouvons noter par exemple le nom de l’école dans laquelle vont les enfants de la ville d’accueil de la famille. Elle se nomme la James Earl Jones High School, nom faisant référence à la voix de Dark Vador en version originale.

Solar Opposites sur Disney + : Qu’est-ce que ça vaut ?
Solar Opposites, une série d’animation dynamique ! (ⓒ Fox Broadcasting Company)

Des similitudes mais un public plus jeune ?

Autre similitude entre les deux séries, les personnages. En effet le personnage de Korvo ressemble beaucoup à celui de Rick, pas seulement au niveau de sa façon d’être, mais aussi parce que Justin Roiland, un des créateurs de la série, prête sa voix aux deux personnages. 

Pas mal de similitudes existent, mais avec Solar Opposites nous sommes davantage sur une série d’animation proche des Simpsons que de Rick et Morty. En effet, ici, pas de voyages temporels ou d’univers parallèles, mais plus une adaptation dans la vie réelle d’étrangers. Cette série a bien son univers propre, avec ses coups de génie. Là où les fans de Rick et Morty pouvaient se sentir perdus dans les intrigues toujours plus folles, ici tout semble plus cadré. Moins fou, mais plus construit. 

Cette saison 1 s’articule autour de plusieurs axes narratifs plutôt simples à suivre. Tout d’abord nous avons la description des aventures de la famille dans leur processus d’adaptation à cette nouvelle vie. Puis, leur animal de compagnie nous offrira des moments très drôles, en faisant sa vie et à qui il arrivera des choses toujours plus folles. Pour finir, et là est le coup de génie de la série, c’est une mise en abyme de l’intrigue. 

Solar Opposites sur Disney + : Qu’est-ce que ça vaut ?
Une adaptation pas forcément évidente… (ⓒ Fox Broadcasting Company)

Il est question d’un Mur, qui au premier coup d’œil consiste en des boîtes dans lesquelles le fils, Yumyulack, range des adultes humains qu’il a miniaturisés. En soi une activité d’extra-terrestre en apparence anodine, mais on se rend compte lors du second épisode qu’une société post-apocalyptique s’y développe et qu’une intrigue est en train de suivre son cours dans ces boîtes. Une intrigue cachée qui fait la particularité de ce programme animé qui se démarque de Rick et Morty

La série inclut des thèmes comme la satire sociale par la critique des habitudes ou des traditions terrestres (ce qui créera des décalages comiques), la violence, l’humour très adulte et quelques injures. Cette série, composée d’épisodes de 20 minutes, présente donc toutes les caractéristiques d’une série pour adultes, dans le catalogue de Disney naturellement porté sur l’univers enfantin. C’est d’ailleurs la volonté de la Walt Disney Company qui se traduit par l’arrivée de Star et sa visée vers un public plus adulte afin de développer davantage son audience cible.

Conclusion :

Solar Opposites semble est une très bonne série pour attendre le retour de la série Rick et Morty et, cerise sur le gâteau, les saisons 2 et 3 sont déjà commandées. Pour parachever votre envie de voir la série, jetez un coup d’œil à la bande annonce :

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

9 + 13 =

Tapez votre recherche