Now Reading:

Sherlock, une des meilleures séries que vous verrez dans votre vie

J’ai découvert Sherlock en 2021 et je n’en reviens toujours pas de ne pas l’avoir vue avant. J’étais plutôt du genre à regarder 106 fois une série que j’avais déjà vu, mais ça c’était avant. Maintenant, et ce depuis quelques temps, je rattrape mon retard sur les séries “mythiques” que j’ai manquées. La lutte est encore bien présente lorsque je finis une série et que je suis tentée de re-re-regarder une série que je connais déjà bien. Mais je me fais violence et j’épluche le catalogue d’une plateforme ou l’actu séries dans l’espoir de dénicher LA perle. Mais je fais aussi confiance à mon entourage. Bien m’en a pris de suivre le conseil de mon frère donc, qui m’a dit : “il faut que tu regardes Sherlock, c’est la meilleure série”.

Me voilà donc partie sur Netflix, il y a quelques semaines à appuyer sur le bouton Play du premier épisode, pour finir par ne plus m’arrêter et littéralement dévorer les 13 épisodes de la série.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que mon frère avait raison, c’est “la meilleure série” ou du moins, une des meilleures séries que j’aie vue de ma vie.
Décryptage en retard…

Sherlock, une des meilleures séries que vous verrez dans votre vie
(Affiche de Sherlock – © BBC)

Sherlock, c’est quoi déjà ?

Sherlock c’est l’histoire de Sherlock Holmes, vous savez le “détective privé consultant” créé par Sir Arthur Conan Doyle en 1887.
La série, elle, dépeint un Sherlock Holmes bien inscrit dans le 21ème siècle qui rencontre Docteur John Watson par un ami commun. Ce dernier finit par venir cohabiter chez lui, au fameux 221B Baker Street. Les deux personnages font d’emblée équipe afin de résoudre les crimes, que Scotland Yard et Lestrade ont du mal à élucider.

Sherlock fait d’ailleurs instantanément confiance à John, chose qui ne lui ressemble pourtant pas d’habitude.

En effet, Sherlock se qualifie lui-même durant les épisodes, de “sociopathe de haut niveau”. C’est un personnage froid, qui pense que les relations sont une faiblesse. Il est extrêmement intelligent et il aime le montrer. Il a toujours un coup d’avance sur tout le monde et son esprit va vite, très vite. Il est capable des meilleures déductions. Chose que l’on constate dès le premier épisode où il devine au premier coup d’œil que John est revenu blessé de la guerre d’Afghanistan, comme dans les livres d’ailleurs.

Sherlock, une des meilleures séries que vous verrez dans votre vie
(John et Sherlock – © BBC)

Nous avons donc affaire à un duo moderne qui résonne un peu avec les livres de Doyle, dans le sens où Sherlock Holmes est toujours un homme moderne, en avance sur son temps.
Ainsi, dans Sherlock, celui-ci adore envoyer des textos à John et aux suspects pour résoudre ses enquêtes. Il se sert d’internet comme une ressource pour en savoir plus sur ses affaires. Il a même un site internet où il explique ses déductions et dont il se sert parfois dans certains épisodes comme moyen de dialogue avec les auteurs de crimes. John, quant à lui, tient un blog dans lequel il relate ses enquêtes avec Sherlock, ce qui les rend très populaires auprès du public.

Sherlock, une série portée par un casting parfait.

Sherlock est une série qui a été créée par Steven Moffat et Mark Gatiss. Le premier a affirmé que, lors de la création du projet, ils n’avaient qu’un seul nom en tête pour incarner le rôle-titre : Benedict Cumberbatch. En effet, les aventures de Sherlock Holmes ayant déjà été adaptées une pléiade de fois, il fallait quelqu’un qui soit en mesure d’incarner l’intelligence du personnage sans donner l’impression d’être suffisant, quelqu’un qui ait l’habitude de jouer des personnages étranges et brillants. C’est son interprétation dans Reviens Moi qui a convaincu les créateurs. Ils n’ont alors auditionné que Benedict Cumberbatch. Au vu de son interprétation de Sherlock Holmes dans la série, on comprend mieux pourquoi.

Sherlock, une des meilleures séries que vous verrez dans votre vie
(Sherlock Holmes interprété par le brillant Benedict Cumberbatch – © BBC)

Le rôle de John Watson est attribué à Martin Freeman, qui incarne un acolyte intelligent, terre à terre, sensible, capable de faire remarquer à Sherlock Holmes ses faiblesses et qui lui donne aussi sa touche “humaine”. Il n’est peut-être pas aussi brillant que Sherlock, mais dans la série, il est l’égal du détective.

Sherlock, une des meilleures séries que vous verrez dans votre vie
(John Watson interprété par le très juste Martin Freeman – © BBC)

Benedict Cumberbatch et Martin Freeman ont une véritable alchimie à l’écran qui sert à merveille leur duo dans la série. Lors de la diffusion de Sherlock, le public a d’ailleurs pensé que Sherlock et John formaient un couple. Ils ont de ce fait eu droit à une contraction de leurs deux prénoms pour former : Johnlock leur nom de “couple”. Les scénaristes jouent d’ailleurs avec cette ambiguïté dans toute la série.
Notamment lors du premier épisode, où John demande à Sherlock s’il a une copine et que celui-ci répond que ce n’est pas sa tasse de thé. Ou encore lorsque Mrs Hudson, leur logeuse, les qualifie de couple à plusieurs reprises dans la série. Bien que John ne cesse de répéter qu’il n’est pas gay…

Mark Gatiss, co-créateur de la série, endosse le rôle de Mycroft Holmes, le grand frère de Sherlock. Celui-ci est haut placé dans le gouvernement britannique. Il fait d’ailleurs preuve des mêmes facultés de déduction que son frère, voire même le surpasse… Mark Gatiss joue un Mycroft Holmes qui semble détaché de tout mais qui ne peut s’empêcher de suivre son petit frère et de faire attention à lui, tout en n’en donnant pas l’air.

Sherlock, une des meilleures séries que vous verrez dans votre vie
(Les frères Holmes, Mycroft (Mark Gatiss) et Sherlock (Benedict Cumberbatch) – © BBC)

Enfin, on notera le casting d’Andrew Scott qui incarne Moriarty, le grand méchant psychopathe de Sherlock. Sa performance est tout simplement incroyable.

Sherlock, une série géniale

Sherlock est dotée de 13 épisodes (dont 1 spécial) dispersés en 4 saisons. Le format des épisodes est pour le moins original, puisqu’ils durent en moyenne 1h30. Aussi longs qu’un film, mais il n’y a pas une seconde d’ennui.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la narration de Sherlock ne souffre d’aucune longueur. Les épisodes sont vraiment très bien rythmés. On notera les passages de déductions de Sherlock qui sont pour le moins remarquables. Le flot de paroles de Benedict Cumberbatch est d’une telle rapidité qu’il témoigne de l’intelligence vive du détective.
La série n’est pas prévisible, elle est composée sans arrêt de rebondissements, mais arrive à faire la part aux moments plus calmes et plus intimes. Moments dans lesquels on découvre l’humanité de Sherlock ou de Mycroft.

Chaque personnage est extrêmement bien travaillé. Que ce soit Lestrade, le “detective inspector”, ou encore Mrs. Hudson, Molly Hooper et Mary Morstan.

Sherlock, une des meilleures séries que vous verrez dans votre vie
Casting de Sherlock, saison 4 : D.I. Lestrade (Rupert Graves), Mary Watson (Amanda Abbington), John Watson (Martin Freeman), Mrs Hudson (Una Stubbs), Mycroft Holmes (Mark Gatiss), Sherlock Holmes (Benedict Cumberbatch) et Molly Hooper (Louise Brealey) – © Todd Antony/Hartswood Films 2016

La série nous surprend, nous choque, nous émeut, mais surtout elle nous fait rire. De par l’humour caustique de Sherlock ou la dynamique du duo “Johnlock”. De nombreuses scènes sont désormais devenues cultes.

Sherlock, une série intemporelle

La série Sherlock a été diffusée à partir de 2010, je l’ai donc commencée 11 ans après sa sortie et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’a pas vieilli.

De mon point de vue, c’est une série qui est visible en tout temps. Je sais que je me suis déjà fait la réflexion durant d’autres visionnages de séries qui dataient un peu, que la différence était visible quelques années après. Ici ce n’est pas le cas. Le personnage de Sherlock transcende cette question de générations tant il est bien écrit.

Il en va de même pour les enquêtes, les thèmes abordés. Ce n’est pas une série datée, ni à côté des préoccupations actuelles. Au contraire, c’est une série qui joue sans cesse avec l’ambiguïté, ce qui permet de la transposer à n’importe quelle époque. En témoigne l’épisode spécial “L’effroyable mariée”.

C’est également une série qui a été récompensée par un BAFTA Award de la meilleure série dramatique et un Peabody Award en 2011.

Sherlock, une des meilleures séries que vous verrez dans votre vie
(Info insolite : ce sont les vrais parents de Benedict Cumberbatch qui jouent les parents Holmes dans la série : Wanda Ventham et Timothy Carlton, eux aussi acteurs – © BBC)

En bref,

Sherlock est avec certitude une des meilleures séries que j’aie pu voir. Elle est portée par un casting brillant, une narration sans fausse note, des décors travaillés et une ambiance qui n’a son pareil nulle part ailleurs.

Lors de mon visionnage très tardif, j’ai également pu me rendre compte que c’était l’avis unanime de toutes les personnes avec qui j’ai eu l’occasion de discuter de la série. Elles m’ont toutes confié leurs excellentes impressions sur la série.

Je n’aurai donc qu’une chose à dire : nous avons besoin d’une saison 5, et vite !

Sherlock, 4 saisons (en cours), disponible sur Netflix.

Sherlock, parmi les meilleures séries qui soient
  • Scénario
  • Ambiance
  • Personnages
  • Musique
  • Intérêt porté à la série
Sherlock, parmi les meilleures séries qui soient

Parce que :1) le personnage de Sherlock est un des personnages les plus singuliers qu'il soit et on l'en aime d'autant plus -2) Benedict Cumberbatch, Martin Freeman, Mark Gatiss et l'ensemble du casting qui sont BRILLANTS -3) les intrigues sont géniales et très bien ficelées -4) cette série ne vous laissera JAMAIS indifférents -5) vous allez adorer comme tout le monde -6) vous avez besoin de voir un méchant débarquer sur "I want to break free" de Queen.Est-ce-que vous avez vraiment besoin de plus de superlatifs ?

10

Total Rating

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

13 − 11 =

Tapez votre recherche