Now Reading:

Rendez-vous en série inconnue #9 : The Last Man on Earth, l’absurde en série ?

N’avez-vous jamais imaginé ce que vous feriez en cas de fin du monde et que vous soyez le seul rescapé ? Aller vivre où vous voulez, décorer votre ou vos maisons des plus grandes œuvres d’arts, faire toutes sortes d’activités dont vous rêvez depuis toujours ?
Et bien toutes ces choses, The Last Man on Earth vous les présente.

Pour continuer notre série du lundi, nous vous proposons de découvrir une série qui ne vous laissera sûrement pas indifférent : The Last Man on Earth. Composée de 4 saisons d’épisodes de 22 minutes diffusées entre mars 2015 et mai 2018, la série produite par Will Forte entre autres (qui tient aussi le rôle principal) a récolté plusieurs nominations aux Emmy Award et vaut le coup d’être regardée, malgré l’annulation de la cinquième saison par la FOX en même temps que des séries comme Brooklyn Nine-Nine, et nous allons vous expliquer pourquoi.

De quoi ça parle ?

The Last Man on Earth, comme son nom l’indique, traite de la vie de Phil Miller, apparemment dernier rescapé de la race humaine à la suite d’un virus en 2020. Pour essayer de retrouver des personnes qui seraient dans la même situation que lui, il parcourt les États-Unis en taguant dans grands panneaux publicitaires avec l’inscription “Vivant à Tucson”

Rendez-vous en série inconnue #9 : The Last Man on Earth, l’absurde en série ?
Phil prévient le monde de sa présence à Tucson (ⓒ20th Century Fox Television)

Après des mois de vie chaotique à base d’alcool et de divertissements tous plus farfelus les uns des autres, Phil décide de mettre fin à ses jours. Mais c’est à ce moment qu’il tombe sur Carol. Le destin semble bien faire les choses, mais un problème de taille vient troubler cette histoire : les deux sont très différents au niveau du style de vie et de pensée, et l’entente se montre très compliquée à établir. 

Par la suite, nos deux héros vont rencontrer des personnes, gentilles ou méchantes, et tout ce petit groupe va se confronter à des situations toujours plus dingues, totalement décalées. C’est donc une série post-fin du monde que je vous présente, mais qui se trouve à des années lumières de The Stand, qui faisait déjà l’objet d’un article auparavant.

Un univers surprenant

Lorsqu’on lit le synopsis de The Last Man on Earth, nous pouvons penser que nous allons voir une fois de plus une série survivaliste, mais pas du tout ! Au contraire, le côté survie d’une situation post-apocalyptique n’est absolument pas présent. En effet, les problématiques de nourriture ou de conflit qui nous pouvons voir dans The Walking Dead par exemple, où la série se jalonne de conflits entre des groupes de personnes, ne sont absolument pas le centre de l’intrigue. 

Nous suivons juste ce groupe de personnes bien caractéristiques dans leur vie au quotidien, avec des intrigues qui peuvent paraître bien superficielles dans cette situation. C’est cette vie au sein du groupe qui est mise en avant, une sorte de télé-réalité mise en série qui est rafraîchissante au vue du thème qui colle plutôt bien à notre réalité. 

Au-delà du côté comique de la série, The Last Man on Earth ne cesse de nous surprendre. Nos héros sont confrontés à des problèmes toujours plus absurdes et, lorsqu’on se dit que ça va se calmer un peu, la série trouve toujours un moyen d’aller plus loin. 

The Last Man on Earth mélange aussi les scènes d’émotions avec des éléments comiques qui viennent dynamiser l’action. Il y a des moments de grand malaise également, mais ces moments gênants sont créés de manière intentionnelle, grâce au casting qui colle extrêmement bien aux personnages. Et ce sont ces personnages dont nous allons parler dans la prochaine section.

Des personnages marquants.

Les personnages que nous suivons tout au long des épisodes sont vraiment très marquants, chacun d’entre eux pouvant être assimilé à un trait de personnalité. Cela rejoint ce que disait Jonathan Cohen dans le making-of de La Flamme. Pour lui, chaque personnage devait pouvoir être défini par un mot. Ainsi, les personnes peuvent directement assimiler quelle est la personnalité de la personne et s’identifier à eux, tout en gardant une notion de surprise lors des épisodes. Même si les personnes restent fidèles à eux-mêmes durant toute la série, nous pouvons être surpris par certaines actions menées, et nous nous attachons vraiment à eux et à leurs histoires. 

La série est donc centrée autour de Phil et de Carol, et ils sont les parfaits exemples de ces personnages au bord de la caricature. 
Phil est un homme qui est ce qu’on pourrait définir comme le couteau le moins aiguisé de la cuisine. Il n’est pas connu pour son extrême intelligence ou sa finesse. Pour se divertir, il n’hésite pas à s’essayer au bowling avec des aquariums, ou à passer du temps dans une armure à faire face à un canon à balle de tennis. Pas très intelligent le garçon, je vous l’avais dit.

Mais c’est surtout la propreté qui caractérise Phil. Il vit dans un palace qu’il transforme en porcherie au fil du temps qu’il passe seul. La chasse d’eau ne marche plus ? Pas de problème, il utilise des gallons d’eau pour régler ça. Il n’a plus d’eau ? Il creuse un trou dans le plongeoir pour faire de sa piscine un toilette géant. Un vrai gentleman, donc. 

Rendez-vous en série inconnue #9 : The Last Man on Earth, l’absurde en série ?
Phil, tout le contraire de la finesse (ⓒ 20th Century Fox Television)

Carol, quant à elle, est une femme très conservatrice, qui veut à tout prix conserver son mode de vie austère. Pour preuve, lorsqu’elle rencontre Phil, elle ne peut s’empêcher d’être outrée devant le mode de vie qu’il lui présente fièrement. Jusqu’ici rien de grave, mais lorsqu’ils se baladent en voiture, elle oblige Phil à s’arrêter aux panneaux stop alors qu’il n’y a plus personne, ou lorsqu’ils vont s’approvisionner dans un supermarché, elle refuse catégoriquement de se garer sur une place handicapée. 

Nous avons donc ici deux personnages opposés qui vont devoir apprendre à vivre ensemble, et je vous laisse le soin de découvrir les autres personnages tout aussi intéressants qui vont devoir cohabiter dans cette série qui ne cesse de vous surprendre. Les premiers instants ensemble sont hilarants, les réactions de Carol au moment du tour de la maison ne peuvent pas laisser de marbre.

Rendez-vous en série inconnue #9 : The Last Man on Earth, l’absurde en série ?
Pour finir le tour du propriétaire, Phil présent à Carol sa… piscine de Margarita. (ⓒ20th Century Fox Television)

Conclusion:

The Last Man on Earth est définitivement une série très sympathique à voir. Son format d’épisodes courts permet de voir cette série dans n’importe quelle situation : en mangeant, en faisant une pause dans le travail… 

De plus, c’est une série qui présente un univers rarement retrouvé dans les autres séries, avec beaucoup de comédie, d’absurde et de dynamisme. On s’attache à cette bande de rescapés de la fin du monde et nous avons plaisir à les retrouver pour suivre leurs aventures déjantées.
Alors foncez regarder cette série, vous ne le regretterez pas ! Vous pouvez retrouver ci-dessous une vidéo des producteurs de la série vous illustrant ce qu’on a tenté de vous expliquer dans cet article.

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

seize − 11 =

Tapez votre recherche