Now Reading:

Rendez-vous en série inconnue #1 : Kidding, la série impossible à classer

Pour le premier épisode de cette nouvelle rubrique, nous avons décidé de nous pencher sur Kidding, une série de deux saisons diffusées entre le 9 septembre 2018 et le 8 mars 2020. Bien qu’elle n’ait pas disposé d’une diffusion à proprement parler, cette série est disponible en vidéo à la demande sur MyCanal. 
Ce qui m’a attiré dans Kidding, c’est tout d’abord sa tête d’affiche. En effet, Jim Carrey apparaît comme l’acteur principal, dans un rôle complètement à contre-courant de ceux auxquels il est habitué. Après près de 30 années d’absence à la télévision, son retour à fait l’actualité.

Cette série marque aussi les retrouvailles entre l’acteur et Michel Gondry à la réalisation, eux qui avaient déjà collaboré par le passé, notamment dans le magnifique Eternal Sunshine of the Spotless Mind, sorti en 2004.

De quoi parle Kidding ?

Nous retrouvons donc Jim Carrey dans le rôle de Jeff Pickles, célèbre présentateur d’une émission pour enfants. Plus qu’un présentateur, c’est un conteur d’histoire pour les enfants, histoires mettant en scène de nombreuses marionnettes à la manière du Muppet Show

Rendez-vous en série inconnue #1 : Kidding, la série impossible à classer
Jeff Pickles, ses proches et ses marionnettes.

Mais lorsque sa famille implose suite à la mort de son fils, les choses commencent à déraper pour lui et son entourage, entrainant de nombreuses situations toutes plus folles et improbables les unes des autres. La demande de divorce de sa femme de toujours, la voir rencontrer un nouvel homme, toujours plus de situations qui impactent la santé mentale de Jeff. Sa bonté d’âme se verra confrontée au monde réel, lui qui ne peut plus seulement se cacher dans son univers de marionnettes et de féérie.

Des personnages toujours plus surprenants

Comme indiqué dans le titre de cet article, Kidding est une série à laquelle il est difficile d’associer un genre. De la comédie au drame en passant par la mélancolie, chaque épisode regorge de rebondissements. 

Chaque personnage a son propre univers, toujours plus absurde ou surprenant. Entre Jeff, l’homme bloqué dans son monde enfantin, sa sœur Deirdre qui voit elle aussi sa famille voler en éclat, les dérives du fils de Jeff, les personnages forment une galerie de personnalités toujours plus folles. 

Nous pouvons par exemple mettre en lumière la relation développée dans la deuxième saison entre Maddy, jeune enfant, et son nouveau jouet préféré, une hache. Oui oui vous avez bien lu. Rien de gore ou de sanglant, juste un jouet qu’elle apprécie, jusqu’à dormir avec. 

De plus, sans rentrer dans les spoilers importants, au beau milieu d’un épisode vous pouvez être témoins d’une scène mélancolique, et puis passer au plan suivant montrant un père de famille apparemment hétérosexuel… se faire masturber par le facteur en plein milieu de la journée, devant la maison à la vue de tous. 

Vous l’aurez compris, cette série ne vous laisse jamais indifférent, et n’est jamais ennuyante. Je ne rentre pas dans les détails en ce qui concerne les autres personnages, nous risquerions de vous spoiler. Pour mieux s’en rendre compte, n’hésitez pas à regarder !

Une poésie rare.

Ce qui est notable dans Kidding, c’est la poésie qui se dégage de chacun des épisodes. Face à l’implosion de sa famille et à son divorce, nous voyons Jeff traîner son spleen, cherchant le réconfort auprès de son public ou de son entourage, chose difficile lorsqu’on a passé plus de temps à parler à des enfants qu’à se faire des amis. 

Rendez-vous en série inconnue #1 : Kidding, la série impossible à classer
Malgré ses problèmes, Jeff trouve toujours du réconfort chez ses fans (ⓒ Showtime Networks)

Durant chaque épisode, nous ressentons beaucoup de compassion envers Jeff, mêlé à du rire ou de la surprise, c’est pourquoi Kidding est si difficile à classer. Les passages d’émissions sont si colorés, si enfantins que c’est comme une parenthèse édulcorée dans la trame de l’histoire, comme une bulle pour s’échapper de ce qu’il se passe dans la “vraie” vie.

A travers son émission, Jeff nous donne des leçons de vie, et nous passons du rire à la compassion pour cet homme qui, en l’espace d’un accident de voiture, à perdu son équilibre social en même temps que son enfant. 

Les chansons qui accompagnent l’action rendent vraiment l’immersion complète, nous prenons donc la place des enfants regardant ce programme. Des personnages attachants couplés à une histoire des plus sentimentales, le cocktail est gagnant et la performance de Jim Carrey aux antipodes de ce que l’on imagine lorsqu’on pense à lui (The Mask, ou même ses performances sur les plateaux télés).

Rendez-vous en série inconnue #1 : Kidding, la série impossible à classer
Une série ou une comédie musicale ? (Photo Credit: Beth Corey Dubber/SHOWTIME.)

Mais alors, pourquoi seulement deux saisons ?

Malheureusement, la série n’a pas été reconduite pour une troisième saison. La faute à une audience très faible, puisque cette deuxième saison ne rassemble jamais plus que 250 000 spectateurs, notamment sur le dernier épisode qui n’a rassemblé que 54 000 spectateurs le jour de sa sortie aux US. 

Rendez-vous en série inconnue #1 : Kidding, la série impossible à classer
Ci-dessus les audiences de la saison 2 de Kidding. (Tableau de Wikipédia, chiffres issus de IMDB)

Ce peu d’attrait peut s’expliquer par la thématique et l’humour présent dans Kidding. En effet, certaines fois l’action est très (trop?) surprenante, ce qui peut dérouter et donc marche à double tranchant. Soit cela fonctionne sur vous, soit c’est le contraire. 

Pour conclure :

Finalement, Kidding est une série sans prétention, qui se regarde pour passer un bon moment et qui ne manque pas de déclencher des réactions si vous regardez en famille. Les différents gags absurdes et les situations dans lesquelles se trouvent les personnages principaux vous feront réagir à coup sûr. 

Une série qui se démarque des autres par son univers, totalement à l’opposé de ce qu’on peut trouver en ce moment sur le catalogue des plateformes. Retrouvez la sur MyCanal en vidéo à la demande, vous ne le regretterez pas ! Nous vous laissons avec la bande-annonce ci dessous: 

Quel verdict pour Kidding ?
  • Personnages
  • Scénario
  • Ambiance
  • Musique
  • Intérêt porté à la série
Quel verdict pour Kidding ?

Kidding n'est surement pas la meilleure série de tout les temps, mais ne mérite certainement pas les audiences qu'elle a faite. Une série très sympathique, qui se laisse regarder très facilement. Les personnages sont attachants, on ne s'ennuie jamais devant les épisodes et le scénario diffère beaucoup de ce qu'on peut trouver en ce moment sur les plateformes connues, ce qui est appréciable. Cette série ne ressemble à aucune autre, à partir du moment où vous la regardez, vous vous en souviendrez !

8

Total Rating

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

8 + treize =

Tapez votre recherche