Now Reading:

Pourquoi la saison 8 de Game of Thrones est-elle si décriée ?

Il y a 2 ans jour pour jour, le premier épisode de la huitième et dernière saison de Game of Thrones sortait pour poser les premières briques de six épisodes permettant de mettre un terme à une série qui a révolutionné le genre. 

Dès la sortie des épisodes, et même encore deux années plus tard, cette saison continue d’être critiquée, de telle manière que pour beaucoup, à l’issue de cette ultime saison, Game Of Thrones est passée demeilleure série de tous les temps à “série dont la fin est vraiment ratée”. 

Pourquoi la saison 8 de Game of Thrones est-elle si décriée ?
“Comment elle était cette saison 8 ?”

Mais alors, pourquoi cette saison 8 est aussi décriée ? Quels en sont les éléments pointés du doigt par les fans ? Comment pouvons-nous expliquer une telle déception ? Nous vous proposons 4 axes d’étude pour répondre à ces questions.

Des attentes trop importantes ?

Le premier facteur que l’on doit prendre en compte dans les explications d’une saison aussi critiquée, c’est l’attente énorme qui avait entouré cette dernière saison.

Nous le savons bien, lorsqu’une annonce concernant notre série préférée sort dans les médias, cela crée une immense attente dans nos esprits. Et lorsqu’un tel phénomène touche une série considérée pour beaucoup comme la meilleure de tous les temps, cela prend encore plus d’ampleur. 
En effet, Game of Thrones devait se terminer à l’issue de cette saison 8, après une pause de 2 ans pour préparer au mieux la fin de cette saga. Une pause difficile à encaisser pour les fans de la première heure, mais qui se consolaient en pensant que cette pause était nécessaire pour arriver à trouver une fin en apothéose. 

Cette pause de deux ans a de ce fait généré beaucoup d’attente, et cela s’est vérifié sur les réseaux sociaux. Lors du premier épisode de cette saison 8 de Game of Thrones, le réseau social Twitter a lui-même annoncé que plus de 5 millions de tweets avaient été écrits pour commenter le premier épisode, “Winterfell”, ce qui plaçait cet épisode devant tous les autres de la série. 

Une activité qui s’est amplifiée tout au long des épisodes, avec un record pour le troisième épisode, “The Long Night” qui a vu prendre place la guerre entre les Marcheurs Blancs et le peuple de Westeros, comptabilisant à lui seul plus de 7.8 millions de tweets. Au total, ce sont plus de 100 millions de tweets qui ont accompagné la série durant l’année 2019, un succès et un impact jamais vus auparavant.

Game of Thrones fait réagir le public, c’est certain !

Au-delà de l’activité sur Twitter, l’impact de Game of Thrones s’est aussi vu sur les audiences de HBO, diffuseur de la série. En effet, chaque sortie d’épisode faisait un carton d’audience sur la chaîne, dont le programme principal n’était autre que Game of Thrones. À titre d’exemple, le dernier épisode de la saison 8 a rassemblé 19.3 millions de téléspectateurs derrière leur écran, dont 13.6 millions en direct. Une performance incroyable, à mettre en lien avec les 17.7 millions de fidèles de moyenne sur l’intégralité de la saison.

Cette effervescence autour de cette ultime saison s’illustre aussi par “l’après Game of Thrones”. En effet, ces audiences ne sont représentatives qu’en comparaison des audiences globales de la chaîne et, le moins qu’on puisse dire, c’est que Game of Thrones représentait la grosse partie du succès de HBO. 
Depuis l’arrêt de la série, il a été rapporté par Variety que la chaîne a perdu plus de la moitié de son audience durant l’année 2020 (en ce qui concerne la tranche d’âge des 18-49 ans), et une baisse générale de 38% des téléspectateurs. 

Pourquoi la saison 8 de Game of Thrones est-elle si décriée ?
Grâce à ce classement, nous pouvons observer HBO chuter en 46ème place des chaînes TV (Source: Variety.com)

Nous pouvons donc conclure sur ce point que la dernière saison de Game of Thrones était très attendue, à cause de l’énorme popularité de la série, mais aussi après cette pause dans le tournage. Les attentes du public étaient donc trop élevées pour pouvoir être satisfaites par la conclusion de cette saga. 

Mais cette déception vient-elle seulement d’attentes trop élevées ? Certains fans pointent du doigt d’autres problèmes de fond.

Des incohérences inexcusables.

Un des points de discorde concernant cette saison 8 de Game of Thrones concerne le scénario, présentant des incohérences terribles dans l’avancée scénaristique. 

La force de la série tout au long des 7 saisons précédentes résidait dans son univers très étendu et complexe, mais qui gardait toujours une cohérence en se permettant même quelques indices laissés ici ou là, donnant matière aux fans pour élaborer des théories concernant la suite de leur show favori. 
Mais malheureusement, au fil des 6 épisodes qui constituent cette saison 8, beaucoup d’incohérences sont venues ternir cet aspect de la série. 

Premier exemple de ces problèmes scénaristiques, le destin gâché de deux personnages centraux de l’intrigue, Varys et Littlefinger. 

Pourquoi la saison 8 de Game of Thrones est-elle si décriée ?
Deux stratèges, deux personnages gâchés ? (ⓒ HBO)

En effet ces deux personnages semblaient jouer une partie d’échecs grandeur nature, en se positionnant de part et d’autre des forces en présence. (Littlefinger s’associant avec les peuples du Nord, et Varys avec les peuples du Sud). De même, plusieurs échanges avaient été montrés durant les saisons précédentes, insinuant que ces deux hommes fomentaient quelque chose de bien plus grand que ce qui leur a été réservé.

Voici un exemple de dialogue rempli de sous-entendu entre les deux manipulateurs

En effet, si la mort de Littlefinger en a choqué plus d’un dans l’épisode 7 de la saison 7, nous ne pouvons que déplorer la manière dont Varys a été traité, puisque ce dernier est mort dans l’avant-dernier épisode, laissant toutes les discussions intéressantes et intrigantes à propos de la guerre pour accéder au trône sans réponses concrètes sur les intentions de Varys. 

Durant cette saison nous avons donc assisté à la mort d’une des intrigues les plus intéressantes de la série, ce jeu de pouvoir et de manipulation autour de ces deux hommes était présenté comme la vraie trame de fond, Littlefinger s’occupant de ses alliances au Nord, et Varys s’alliant aux différents peuples du Sud, tout cela pour finir trahis et même brulé par Daenerys en ce qui concerne Varys. Des fins ressemblant à des morts de personnages secondaires, sans émotions, voilà l’incohérence concernant les deux maitres en stratégie de la série.
Mais le destin de Varys et de son compère de stratégie ne sont rien face aux autres incohérences qui plombent certains épisodes. 

L’enchaînement des épisodes 4 et 5 de cette ultime saison semble être l’illustration parfaite de ce qui ne va pas dans cette saison. En effet, lors de l’épisode 4 nous assistons au départ des troupes commandées par Daenerys en direction de Port-Réal et, au moment d’arriver aux abords de la côte, Daenerys et ses dragons se font surprendre par les bateaux d’Euron qui les attendaient patiemment.

Au-delà de la surprise, nous pouvons nous demander comment Daenerys dans les airs sur son dragon a pu ne pas voir la flotte de bateaux. Durant cette embuscade, la flotte d’Euron réussit à toucher un des dragons de Daenerys avec une baliste présentée plus tôt dans la série, et réussit à être très menaçant pour elle et Drogon. En soi, ce passage n’est pas problématique, mais la différence avec l’épisode qui suit est terrible pour la cohérence de Game of Thrones

Pourquoi la saison 8 de Game of Thrones est-elle si décriée ?
Difficile de se faire prendre par surprise depuis les airs… non ? (ⓒ HBO)

Lors de cet épisode 5, nous assistons à un déchaînement de fureur de Daenerys après s’être faite avoir comme une bleue. Sur le dos de Drogon, son dragon, elle surprend toute l’armée de Port-Réal pour mettre à feu et à sang (littéralement) toute la ville. Et tout à coup les balistes présentes sur les bateaux ne servent plus à rien, les tireurs ayant auparavant la précision de Guillaume Tell ne semblent plus savoir comment faire. D’un épisode à l’autre nous passons du tout au rien, peut-être aurait-il fallu faire preuve de plus de demi-mesure pour que tous ces événements soient accueillis plus positivement.  

Pourquoi la saison 8 de Game of Thrones est-elle si décriée ?
Pas contente Daenerys (ⓒ HBO)

Pour terminer cette liste non-exhaustive des erreurs scénaristiques dans la dernière saison de Game of Thrones, il nous semble important de revenir sur la fin du fameux Night King, antagoniste principal de la population de Westeros depuis le premier épisode. Alors que la fin de la bataille approchait, Arya arrive de nulle part pour donner le coup fatal au chef des Marcheurs Blancs. Le problème avec cette scène, c’est qu’il paraît impossible qu’Arya arrive à atteindre l’endroit où se trouvait le Night King. Certains internautes se sont même amusés à imaginer le parcours d’Arya, en faisant l’hypothèse d’une tyrolienne pour arriver à temps et depuis le ciel jusqu’au lieu fatidique. 

En effet, à ce moment la bataille bat son plein, il paraît donc impossible qu’elle puisse esquiver tous les guerriers pour arriver indemne, à temps pour accomplir son destin. Surtout qu’il faisait très sombre durant toute la bataille, les téléspectateurs s’en souviennent encore surement.

En définitive, beaucoup d’incohérences scénaristiques dans cette ultime saison, ce qui explique la déception qui entoure la fin de Game of Thrones. Mais maintenant il est temps d’être plus précis et de se focaliser sur le traitement des personnages.

Des personnages bancals

Le traitement de certains personnages et leur trajectoire durant cette ultime saison de Game of Thrones posent aussi problème pour bon nombre de fans. Nous allons illustrer ça à travers 3 des personnages les plus emblématiques de la série

Pour continuer du côté des Marcheurs Blancs, le personnage du Night King a beaucoup contrarié les fans. Un personnage qui était montré si fort, si dominant, a obtenu une fin certes inattendue mais qui laisse un goût amer dans la bouche du public. Selon l’opinion générale, ce personnage n’a pas eu de moments d’actions dans lesquels nous aurions pu être témoins de sa puissance et de sa menace. Finalement, il n’aura fait que marcher, en ressuscitant les morts sur son chemin… pas très convaincant pour un tel antagoniste présenté comme la menace la plus dangereuse de Westeros, à travers l’expression “Winter is Coming”. 

Pourquoi la saison 8 de Game of Thrones est-elle si décriée ?
Un ennemi pas si dangereux finalement ? (ⓒ HBO)

De plus, le personnage le plus lié au Night King au fil des saisons et peut-être celui qui est le plus connu de la série a lui aussi reçu un traitement des plus critiquable lors de la saison 8, j’ai nommé Jon Snow. 

Un des personnages les plus appréciés de Game of Thrones, Jon Snow a toujours été montré comme une personne forte, remplie de principes et charismatique. Mais ce qui a été montré durant toute la saison 8 est à l’opposé de tout cela. 

Jon s’est retrouvé totalement sous le contrôle de Daenerys, sans montrer aucun signe de personnalité. Preuve en est sa réplique phare, “My Queen”, qu’il répétera tellement de fois que cela donne envie de le gifler pour le faire revenir à la raison. Même face à la folie montante de Daenerys et son plan de destruction, Jon ne réagit pas et continue de soutenir aveuglément sa tante. 

De même, Jon est peut-être le personnage qui incarne le plus la notion de guerrier, avec à son actif plusieurs moments héroïques au combat, montrant son leadership. Et lors de la destruction totale de Westeros dans l’épisode 5 à cause de la folie de sa Reine, Jon semble perdu, totalement lâché par une armée qui l’avait pourtant suivi fidèlement jusque-là. Sur le champ de bataille il passe son temps à errer, sans but précis. 

La différence avec la bataille contre Ramsay Bolton dans la saison 6 est terrible pour la stature de Jon. 

Enfin, Il faut parler de Cersei Lannister. Celle qui tiraille les fans. Certains l’adorent, d’autres la détestent. Il est impossible d’avoir un avis neutre la concernant. Et pendant la saison 8 elle a encore des moments où elle brille, où sa cruauté et son charisme débordent. La mise à mort de Missandei en est le parfait exemple. 

Et pour Cersei, à l’instar des deux précédents, c’est sa fin qui pose problème. Pour un personnage qui a fait preuve d’autant de méchanceté et de vice, il est dommage de ne pas avoir assisté à un dénouement digne de ce nom pour elle. 

En effet, elle meurt dans l’effondrement du Donjon Rouge auprès de son amour de toujours, Jaime, sans même que les gens assistent à sa fin. Encore une fois, lors de la Bataille de Winterfell dans la saison 6 de Game of Thrones, nous pouvons statuer que la mort de Ramsay est à la hauteur du personnage et de sa cruauté, mais pour Cersei il n’en est rien. 

Elle n’aura pas pris part à toute la première partie de la saison lors de la préparation de la guerre contre les Marcheurs Blancs, et elle meurt dans un quasi anonymat. Une fin pas satisfaisante du goût des fans, qui auraient préféré une mort plus sadique pour ceux qui la détestent, ou à la hauteur de son charisme pour ceux qui l’apprécient. L’actrice qui jouait le rôle de Cersei a même regretté que son personnage n’ait pas eu le droit à une meilleure fin dans une interview pour The Guardian :

Je vais dire que je voulais une meilleure mort. Bien sûr vous imaginez votre mort. Vous pouvez aller dans n’importe quelle direction dans cette série. Donc j’étais un peu déçue. Mais je pense qu’ils ne pouvaient juste pas satisfaire tout le monde. Qu’importe ce qu’ils auraient fait, je pense qu’il y aurait eu de la déception

Pourquoi la saison 8 de Game of Thrones est-elle si décriée ?
Une mort qui nous laisse sur notre faim. (ⓒ HBO)

En plus des incohérences, les personnages principaux n’ont pas été traités de la meilleure des manières, les rendant ennuyants ou alors ne leur rendant pas hommage par rapport à leur apport tout au long des 8 saisons de Game of Thrones.

Une fin pas du goût des fans ?

Pour finir cette analyse des raisons des critiques faites à cette saison, penchons-nous maintenant sur la toute fin de la série. 

Après les batailles et la mort de Daenerys, il fallait donc couronner un nouveau Roi des 6 couronnes (Le Nord prenant son indépendance). Mais c’est la décision qui a été prise par les scénaristes qui a déclenché le plus de critiques. En effet Tyrion, après un discours toujours très éloquent, suggère que ce soit Bran, la corneille aux trois yeux, qui dirige la région. Un choix étonnant, puisque Bran n’a aucun lien de sang qui expliquerait sa mise sur le trône. 

Bran accepte, ce qui montre encore une fois le manque de cohérence de la saison puisque quelques épisodes auparavant, Bran avait justement déclaré qu’il ne voulait pas être Roi. Ou alors, les scénaristes ont voulu faire passer Bran pour le méchant de l’histoire puisque grâce à ses dons, il peut voir dans l’avenir et le passé, il savait donc tout ce qui allait se passer, allant jusqu’à laisser les massacres arriver, tous les sacrifices pour accéder au Trône de Fer. 

Un choix facile selon certains, qui conclut ce jeu de stratégie entre les familles d’une manière pour le moins étrange.

Pourquoi la saison 8 de Game of Thrones est-elle si décriée ?
Bran entouré de ses sœurs Arya (à gauche) et Sansa (à droite) (ⓒ HBO)

Georges R.R. Martin, responsable de cette saison loupée ?

La question peut paraître osée, puisque l’auteur des livres n’est pas directement impliqué dans la réalisation des saisons mais, indirectement, il peut être tenu pour responsable des critiques et des loupés scénaristiques de la saison 8 de Game of Thrones. 

Pourquoi la saison 8 de Game of Thrones est-elle si décriée ?
Georges R. R. Martin (ⓒ DR)

La force des premières saisons de la série, c’est que les scénaristes pouvaient se baser sur les livres écrits par l’auteur. Même si des divergences existaient, la trame principale restait la même, ce qui explique que le scénario et les relations entre les personnages soient aussi bien ficelés. 

Mais pour cette ultime saison, les scénaristes se sont retrouvés face à un obstacle de poids, puisque l’auteur lui-même n’avait pas fini d’écrire ses livres. La lenteur d’écriture inquiète même les lecteurs de la saga, puisqu’à ce jour le livre racontant la suite de Game of Thrones n’est pas terminé. Cependant, face à l’inquiétude des fans, il a tenu à s’exprimer au cours de l’année 2020 pour les rassurer, en disant qu’il allait bien et qu’il avait profité du confinement pour recommencer à écrire.

Les scénaristes ont donc dû se baser sur leur imagination, ce qui peut expliquer les problèmes scénaristiques, ou les incohérences entre les épisodes. De même, nous savons grâce à certaines interviews que la chaîne voulait programmer plus d’épisodes, mais que les scénaristes Weiss et Benioff sont restés convaincus qu’ils pouvaient terminer cette saga en 6 épisodes. Un sentiment de trop peu pour les fans qui auraient voulu retrouver une saison de 10 épisodes pour clôturer une aventure longue de 10 ans. 

Voilà donc les raisons qui peuvent expliquer les critiques qui entourent cette ultime saison de Game of Thrones, qui est sortie il y a maintenant 2 ans jour pour jour. Une saison 8 qui comporte ses points forts et ses faiblesses, mais qui ne doit pas faire oublier l’univers incroyable dans lequel se déroule cette œuvre et qui a déchaîné les passions durant toutes ces années. 
Une série qui restera dans les annales, mais qui pâtit d’une saison qui paraît bâclée.

Nous vous laissons avec la réaction des acteurs à la mort de Daenerys des mains de Jon, lors de la lecture du script. Une vidéo que vous avez peut-être manquée, mais qui vous fera surement rire !

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

treize − dix =

Tapez votre recherche