Now Reading:

New Girl, la série qui va vous donner envie d’avoir des colocs

En ces temps de confinements répétitifs, on arrive très vite à ne plus rien avoir à regarder. Me voilà donc à la recherche d’une série avec plusieurs saisons pour qu’elle me permette de passer le temps.
C’est après être tombée sur plusieurs références à cette série sur les réseaux sociaux que j’ai décidé de commencer New Girl.

J’avoue ne pas être très branchée sitcom, mais j’ai accroché dès le pilote à la série. Retour sur 7 saisons hilarantes et improbables, qui m’ont presque donné envie d’être en colocation.

New Girl, la série qui va vous donner envie d'avoir des colocs
(Affiche de la saison finale de New Girl – © FOX)

Au départ…

L’histoire de départ de New Girl est très simple : Jessica Day incarnée par Zooey Deschanel surprend son petit-ami en train de la tromper. Elle le quitte sur le champ et déménage de leur maison commune. Elle croit avoir postulé pour un loft en colocation avec trois filles… qui s’avèrent être au final trois hommes.

Dans le pilote, les trois colocataires à la recherche d’une quatrième personne sont Nick (Jake Johnson), Schmidt (Max Greenfield) et Coach (Damon Wayans Jr.)
Mais dès le deuxième épisode, Coach est remplacé par Winston (Lamorne Morris) en raison d’un conflit d’emploi du temps pour l’acteur jouant Coach.

Jess emménage donc dans le Loft 4D avec Nick, Schmidt et Winston. Le loft va être le théâtre principal d’une majorité des scènes de New Girl.
Chaque personnage y a sa chambre, ils partagent la pièce à vivre, la cuisine et la salle de bain. On retrouve donc rapidement le même décor et surtout le point central de toute la série, symbole distinctif du genre des sitcoms.

New Girl, la série qui va vous donner envie d'avoir des colocs
(Appartement 4D – Loft de New Girl © FOX)

En plus de ces quatre personnages principaux, s’ajoute Cecilia, surnommée Cece (à prononcer Sissi), la meilleure amie de Jess.

Ces cinq-là vont se retrouver au centre d’histoires improbables et drôles. Mais c’est surtout leurs réactions, pas toujours appropriées aux situations, qui vont largement contribuer à l’hilarité de la série.

Des personnages attachants et abordables

Jessica Day, dite Jess dans la série, est une enseignante en école primaire. Elle est une vraie boute-en-train et motive toujours la coloc’ à tester de nouvelles choses. Jess a aussi la fâcheuse manie de monopoliser les conversations ou de s’incruster là où elle n’est pas forcément voulue. Elle est la touche féminine du loft mais elle n’est pas la seule…

Contre toute attente, Schmidt aussi a ses petits côtés féminins, toujours à prendre soin de lui avec crèmes et après-shampooings. Il est d’ailleurs d’une maniaquerie extrême et s’occupe en grande partie du ménage dans le loft. Schmidt est chargé de marketing dans une entreprise exclusivement féminine, où il est malmené, étant le seul employé masculin. Il se dit irrésistible auprès de ses dames et peu enclin à s’engager dans une vraie relation, à part avec Nick qu’il considère comme son meilleur ami.

Nick quant à lui est barman. Il a un léger penchant pour la bière ou l’alcool, qu’il considère comme la solution à bien des problèmes. Écrivain raté, il est depuis des années, en perpétuelle écriture d’un livre sur les zombies. Mais s’il n’arrive pas forcément à écrire, Nick est toutefois le roi de la punchline !

Au début de la série, Winston débarque à Chicago et n’a pas d’emploi. Il revient d’une carrière de basketball, arrêtée trop tôt suite à une blessure. Winston est sensible et logique, hormis quand il s’agit de faire des blagues. Il se nomme lui-même le Prank Sinatra (Prank = farce; pour le reste on vous laisse savourer le jeu de mots). Mais il vise toujours beaucoup trop faible ou beaucoup trop fort. Il n’y a pas vraiment de demi-mesure chez lui.

Cece est mannequin, mais bien loin des clichés, qui sont plutôt incarnés par ses amies mannequins un peu limitées intellectuellement. Cece est intelligente et surtout, elle sait ce qu’elle veut et fait tout pour l’obtenir. Tous les hommes sont à ses pieds et c’est une véritable amie loyale pour Jess. Les garçons du Loft ne mettront que quelques secondes à l’adopter.

New Girl, la série qui va vous donner envie d'avoir des colocs
(Schmidt, Nick, Cece, Jess et Winston lors de l’ultime épisode de New Girl – © FOX)

Des histoires d’humour, d’amour et d’amitié

New Girl est une sitcom et le but d’une sitcom, c’est de faire rire. Et je peux vous l’assurer, en cette période assez morne et déprimante : New Girl rempli cet objectif haut la main.

Les protagonistes de la série sont tous célibataires, ce qui permet de nombreuses storylines concernant leurs vies sentimentales et l’existence de celle-ci dans le cadre d’une colocation.

La série repose donc sur ces cinq personnages principaux… et il n’y a pas besoin de plus !

Des scènes d’amitié, parfois envahissantes, entre Nick et Schmidt, d’autres de complicité entre Cece et Winston ou des relations amoureuses (mais on ne vous dira pas qui) suffisent à porter la série pendant 7 saisons. L’amitié est au coeur de cette série, dès le début finalement puisque les trois garçons sont amis d’enfance, tout comme les deux filles. Amitié qui deviendra le fil rouge et l’une des vraies thématiques de la série.

Alors, il est vrai qu’il existe des longueurs parfois, notamment dans le nombre d’épisodes par saison (23 en moyenne), avec certains moins prenants que d’autres. Mais dans 90% des cas, le rire est garanti.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’au-delà du rire, le spectateur se sent investi dans les relations entre les personnages. Ces cinq-là sont d’une loyauté à toute épreuve, les uns envers les autres.
La série respire l’amitié, la solidarité, le soutien, l’amour et c’est ce qui, à mon sens, fait que l’on adhère et adore New Girl.

En bref,

En plus de l’humour, c’est l’amitié entre les personnages qui m’a poussé à dévorer New Girl. On s’attache très facilement aux personnages, aussi bien qu’on s’y identifie. Les relations entre eux, nous donnent envie de vivre les mêmes histoires et d’avoir un tas de colocataires avec qui on pourrait vivre la même chose.

Au fil des épisodes, on se sent partie intégrante de la série, et on a un peu l’impression de faire partie de leur famille, la famille New Girl.

New Girl (terminée), 7 saisons, disponible en intégralité sur Netflix
N.B. : si vous aussi vous avez envie de jouer à True American alors même que vous n’avez rien compris aux règles, n’hésitez pas à nous contacter !
New Girl, la série qui va vous donner envie d'avoir des colocs
(True American © New Girl)
New Girl, série 100% bonne humeur
  • Ambiance
  • Scénario
  • Personnages
  • Musique
  • Intérêt pour la série
New Girl, série 100% bonne humeur

New Girl et ses 7 saisons sont la garantie de passer un bon moment à chaque épisode. Si vous aimez le rire, l'amitié, les surprises et même l'amour, cette série est faite pour vous !

9

Total Rating

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

14 + 9 =

Tapez votre recherche