Lucifer, un final doux amer

Lucifer a tiré sa révérence lors de sa saison 6, le 10 septembre dernier sur Netflix. En ayant été sauvée une première fois par Netflix grâce à une forte mobilisation des fans, la série s’était vue étendue de deux saisons supplémentaires. Le fort attrait des fans de la série avait même poussé la plateforme à renouveler Lucifer pour une sixième et ultime saison. Le bonheur pour des fans plus nombreux à chaque fois.

Comptant parmi les grands fans de la série, je peux vous assurer que dès 9h01, j’étais devant Lucifer. Que penser du final, après le visionnage des ultimes épisodes ? Je vous donne mon impression.

Attention, les lignes qui vont suivre contiennent de gros spoilers.

Lucifer et Chloé – © Netflix

Des soucis de vocation pour Lucifer

On avait laissé notre Diable préféré qui venait de gagner la guerre qui l’opposait à son frère Michael pour devenir Dieu. La saison 5 s’achevait d’ailleurs sur un Lucifer qui s’exclamait “Oh my me !”.

Le moins que l’on puisse dire au cours du visionnage de la saison 6 de la série, c’est que les scénaristes ont soigné leur saison finale. En témoigne déjà la toute première scène de la saison 6 qui fait largement écho à la toute première scène de la série.
En effet, on retrouve Lucifer dans sa fidèle voiture, arrêté par le même policier qui l’a arrêté dans les premières secondes de la série. Le discours n’est pas le même, similaire mais quand même différent sur le fond. Les fans de la série sauront apprécier cette petite référence.

Voilà donc Lucifer qui met ses affaires en ordre avant de devenir Dieu. Pourtant, si l’on fait attention aux détails, on constate que celui-ci ne fait que repousser l’échéance… Le Diable aurait-il peur de devenir Dieu ?
La réponse est ambiguë… Il craint de ne pas être à la hauteur de la tâche qui l’incombe mais surtout il se rend compte qu’il doit s’occuper de 7 milliards d’humains et donc tenir à eux un minimum pour en prendre soin… En s’impliquant dans la vie des gens, Lucifer comprend qu’il est capable de s’attacher à des inconnus et de leur venir en aide. Mais voilà, il se trouve que le Diable est bien installé à Los Angeles, et qu’il adore sa vie sur Terre. En réalité, Lucifer n’a jamais vraiment voulu devenir Dieu. Que va-t-il devenir alors ?

Un petit verre pour avoir les idées claires (ou pas…) – © Netflix

L’introduction de nouveaux personnages

On laisse Lucifer à ses questions existentielles pour s’attacher plus particulièrement aux nouveaux personnages.

Tout d’abord, c’est le Lieutenant Caroll Corbett, interprété par Scott Porter qui fait son arrivée dans la toute dernière saison de la série. C’est Caroll qui vient remplacer Chloé Decker puisque celle-ci a démissionné de la LAPD pour devenir le bras droit de Lucifer. Enfin… C’était ce qui était prévu…

Caroll Corbett est un bon flic, et on suppose qu’il n’a été introduit dans la série que pour être le love interest d’Ella, notre scientifique préférée. En effet, ce personnage n’aura pas le temps d’être véritablement approfondi. Ella et Lucifer se sont juste assurés que le type n’était pas un tueur en série. Normal.

Caroll et Ella – © Netflix

Mais le nouveau personnage qui va le plus nous surprendre c’est Rory interprétée par Brianna Hildebrand (Deadpool, Trinkets). Ou plutôt, Aurora “Rory” Decker. Celle-ci n’est autre que la fille de Lucifer et Chloé. Rory a remonté le temps pour retrouver ses parents afin de comprendre pourquoi elle a été abandonnée par Lucifer avant sa naissance. Elle veut aussi savoir pourquoi il n’est pas là dans le futur alors qu’un événement terrible lui arrive…

L’introduction de Rory est une véritable surprise. Tout d’abord parce que la jeune fille a une vingtaine d’années et on se demande comment elle peut être la fille de Lucifer et de Chloé. Avant qu’on comprenne qu’elle a remonté le temps parce qu’elle est à moitié ange. Bien sûr, ça aussi c’est logique… Oui on l’avoue on a trouvé cette addition choquante mais quelque peu tirée par les cheveux…

Aurora “Rory” Decker – © Netflix

Quid des personnages principaux ?

Dan, qui est mort dans la saison 5, revient en temps que fantôme dans la saison 6. On doit dire qu’on apprécie de le revoir, parce que le personnage a eu une des meilleures évolutions de la série. Puis sa mort a été un véritable crève-cœur…

Ella, apprend enfin la vérité à propos de Lucifer, Amenadiel etc. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle est contrariée de constater que ses amis ne lui ont pas fait confiance en lui révélant la vérité. Ella lutte toujours avec ses angoisses (légitimes) dans sa vie amoureuse mais, en tant que téléspectateur, on est heureux de la voir avec Caroll.

Chloé quant à elle, a quelques difficultés à laisser de côté son travail. On la voit qui n’arrive pas à renoncer à sa véritable nature. Être policière, c’est ce qu’elle est vraiment. Elle n’a finalement pas vraiment envie de renoncer à sa vie et à sa carrière. Chloé est donc contente lorsque Lucifer lui annonce qu’il souhaite rester sur Terre.

Eve et Maze se marient finalement, non sans quelques difficultés, mais leur mariage est parfait. C’est un joli moment d’amour et d’émotion.

Maze et Eve à leur mariage – © Netflix

On apprécie réellement dans cette ultime saison que toutes les histoires des personnages soient exploitées et que personne ne soit laissé de côté.

Alors que penser de la fin de la série ?

Tom Ellis, l’acteur principal avait teasé bien avant la diffusion de la saison finale de Lucifer que celle-ci serait “bittersweet”, traduisez “doux-amer”, d’où le titre de l’article. Personnellement c’est l’expression, qui pour moi, résume le mieux la fin de la série.

Comment dire… J’en ai discuté avec bon nombre de mes amis et on est (presque) tous d’accord sur notre impression quant à la fin de Lucifer.

Un final en demi-teinte

Je dis presque parce que parmi mes proches, et ça rejoint certaines réactions des fans de la série que j’ai pu voir sur les réseaux sociaux, certains sont donc contents de la fin de la série. Vous vous en douterez, ce n’est pas mon cas. Je ne peux pas dire que je suis contente de la fin de Lucifer. Pour moi le terme “content” n’est pas approprié. J’aurais plutôt dit : triste, déçue, amer, moyennement convaincue.

Bon alors, pas sur tous les points. Il faut déjà saluer le fait que chaque personnage a eu droit à sa fin. En effet, Lucifer fait ses adieux à tout le monde, tour à tour. Puis une ellipse dans le temps nous permet de connaître l’avenir de chacun d’eux. Et ça, c’est vraiment le top. C’est ce qu’on attend du final d’une série : pouvoir dire adieu à tous nos personnages avec une clôture à chaque histoire. C’est ici le vrai point positif du final de Lucifer.

Les adieux entre Lucifer et Maze – © Netflix

Je vais donc arriver au point négatif, en tous cas, au point triste selon moi…

Durant le visionnage de la saison 6 de Lucifer, j’ai noté qu’on voyait énormément Chloé et Lucifer ensemble. Ils partageaient des moments d’intimité, on les suivait dans leur quotidien, on voyait leur histoire évoluer. Je me suis dit à ce moment-là : “Tiens les scénaristes ont décidé de faire du fan-service en nous mettant du Deckerstar à toutes les sauces”.
Eh bien non, j’avais tort. Les scénaristes n’ont pas fait du fan-service. En fait, ils ont très bien pensé leur fin. On aurait dû s’y attendre, j’aurais dû m’y attendre. C’était en fait pour mieux poignarder les fans du couple phare de la série, en plein cœur. Non j’exagère à peine.
Lucifer a enfin découvert sa vocation : il va tenter d’amener à la rédemption les âmes en peine en enfer. Il devient le Dr Linda de l’Enfer. Oui mais trouver sa vocation a un prix.

Rory qui était là pour découvrir pourquoi son père l’a abandonné comprend qu’en fait c’est de sa faute à elle. C’est parce qu’elle lui demande de poursuivre sa destinée et de ne surtout pas revenir sur Terre au risque de changer le cours des choses. Lucifer lui fait donc cette promesse. Il quitte donc Chloé pour l’Enfer sans retour possible. Ainsi, Chloé passe TOUTE SA VIE sans Lucifer. Et moi personnellement, j’ai en horreur cette idée. Appelez-moi romantique ou désespérée, mais je trouve ça infiniment triste.

Une des choses incroyables à savoir sur les adieux entre Lucifer et Chloé (cf : 1ère photo au dessus et celle en dessous), c’est que Kevin Alejandro (Dan dans la série) produisait cet épisode et il n’a donné aucune consigne à Tom Ellis et Lauren German. Ils ont si on peut dire, improviser cette scène. Témoignage, s’il en fallait plus, de leur alchimie incroyable.

Levez la main si vous aussi vous avez pleuré à ce moment-là – © Netflix
Happy ever after ?

Oui mais voilà, le grand malheur qui fait que Rory remonte le temps, c’est que Chloé est en train de mourir. Chloé meurt donc des dizaines d’années plus tard (on ne sait pas exactement à quel âge) et choisit elle aussi sa destinée. Le Paradis de Chloé est de retrouver Lucifer en Enfer pour devenir de nouveau sa partenaire.

Alors effectivement, on peut penser que la série se termine relativement bien, puisque finalement Lucifer et Chloé, le couple emblématique de la série finit ensemble jusqu’à la fin des temps. Effectivement mais j’ai un peu de mal avec l’idée que Chloé passe la totalité de sa vie sur Terre sans Lucifer, l’Amour de sa vie. Je trouve ça dur et triste, et surtout la justification ne me convainc pas vraiment. C’est trop tiré par les cheveux selon moi.

Pourquoi Amenadiel (qui est devenu Dieu) peut-il faire des allers-retours sur Terre pour voir Linda et Charly mais pas Lucifer ?
Simplement pour nous torturer, je pense.

Ultime scène de Lucifer – © Netflix

En bref,

Six saisons, et voilà déjà la série Lucifer terminée. S’il ne m’aura fallu que quelques secondes pour accrocher à la série, il m’en faudra bien plus pour en décrocher.

Pouvait-on espérer un meilleur final, ou en tout cas une conclusion plus satisfaisante ? Peut-être mais sans doute pas, parce que la torture c’est un peu l’objectif de l’Enfer non ? Ahahah.

En vrai, cela va dépendre de votre ressenti, soit vous serez heureux de cette fin, soit vous serez plus mitigé, comme moi. Mais chapeau cependant aux scénaristes et à Netflix qui ont su redonner vie à une série originale en bien des points, menée par un casting impeccable et un scénario aux mille surprises jusqu’à la fin.

See you in hell !

Lucifer, 6 saisons (terminée), disponible sur Netflix

Lucifer ou comment rendre le Diable sympathique

Lucifer ou comment rendre le Diable sympathique
9 10 0 1
Lucifer est une série improbable : le Diable est sur Terre, il est le richissime patron d'une boîte de nuit et devient le consultant du Lieutenant Decker de la LAPD. C'est simple, soit vous tombez amoureux directement du personnage, soit vous le détestez. Mais quoi qu'il en soit la série ne vous laissera pas indifférent ! Les dialogues sont drôles et l'histoire avance. Tom Ellis est taillé pour le rôle et l'alchimie qu'il partage avec Lauren German (Chloé Decker), fait d'eux l'un des couples les plus appréciés dans une série. La bande originale est sans doute une des meilleures qui soit dans une série. Mais le final ne rendra peut-être pas tout le monde heureux. Quoi qu'il en soit, Lucifer est une série réussie, qui sort de l'ordinaire et que vous devez aller voir de ce pas ! Un de mes gros coups de cœur à n'en pas douter !
Lucifer est une série improbable : le Diable est sur Terre, il est le richissime patron d'une boîte de nuit et devient le consultant du Lieutenant Decker de la LAPD. C'est simple, soit vous tombez amoureux directement du personnage, soit vous le détestez. Mais quoi qu'il en soit la série ne vous laissera pas indifférent ! Les dialogues sont drôles et l'histoire avance. Tom Ellis est taillé pour le rôle et l'alchimie qu'il partage avec Lauren German (Chloé Decker), fait d'eux l'un des couples les plus appréciés dans une série. La bande originale est sans doute une des meilleures qui soit dans une série. Mais le final ne rendra peut-être pas tout le monde heureux. Quoi qu'il en soit, Lucifer est une série réussie, qui sort de l'ordinaire et que vous devez aller voir de ce pas ! Un de mes gros coups de cœur à n'en pas douter !
9/10
Total Score
  • Ambiance
    9/10 Incroyable
  • Scénario
    8/10 Très bien
  • Personnages
    9/10 Incroyable
  • Musique
    10/10 Exceptionnel
  • Intérêt porté à la série
    10/10 Exceptionnel
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + 3 =

Previous Article

La Casa de Papel, saison 5 partie 1, meilleure que les précédentes ?

Next Article

L'interview de la Rédac #6: Juliette nous parle de sa préférence pour les séries originales

Related Posts