Now Reading:

La Flamme, nouvelle série française adoubée par le public

Ces dernières semaines, j’ai entendu énormément de bien de la nouvelle série La Flamme. Après avoir regardé les neuf épisodes, je dois avouer que je suis assez d’accord avec toutes ces critiques dithyrambiques… Mais pour autant je n’ai pas accroché à la série.

Mais avant de vous dire pourquoi je n’ai pas accroché, je vais d’abord vous dire pourquoi j’ai commencé à regarder la série.

Le concept

La Flamme est une série française qui a été diffusée dès le 12 octobre 2020 sur Canal+. Il s’agit d’une parodie des émissions de téléréalité de rencontres comme Bachelor le gentleman célibataire. Ici, la série reprend les codes de la télé-réalité en alternant le in et le off, à savoir les événements de la série et les moments où les protagonistes parlent seuls dans un confessionnal. On se moque beaucoup du fait de devoir systématiquement faire un choix et des activités mises en places pour faire plus ample connaissance avec les prétendantes. Mais si la série parodie réellement ces émissions, elle ne les critique jamais. Elle se contente d’appliquer à la lettre les codes de la télé-réalité, et de les mettre en relief de façon à ce que les téléspectateurs eux-mêmes se rendent compte du comique des situations.

Chaque épisode est truffé de situations comiques et de répliques cultes qui peuvent être réutilisées dans la vie de tous les jours. C’est déjà le cas sur les réseaux sociaux où de nombreux internautes ont célébré la fête de la Jean Guile comme dans l’épisode 4 de la série.

(Bande annonce VF de La Flamme / © Canal +)

Le casting

Et c’est là un des gros points forts de La Flamme. Du côté des acteurs principaux, on retrouve de grandes figures comiques de ces dernières années : Jonathan Cohen ; Vincent Dedienne ; Pierre Niney ; Florence Foresti ; Géraldine Nakache ; Leïla Bekhti ; Adèle Exarchopoulos ; Laure Calamy ; Doria Tillier …

Le casting des guests n’est pas en reste non plus puisqu’en acteurs étant apparus dans un seul épisode, on retrouve des personnalités comme Orelsan, François Civil, Ramzy Bedia, Olivier Baroux ou encore Laetitia Casta.

Les critiques

La majorité des critiques pour La Flamme est extrêmement positive. C’est quelque chose qui a tout de suite attiré mon attention car c’est assez rare qu’une série française fasse l’unanimité. Si l’on a quelques exemples comme Kaamelott ou Bref, la plupart du temps, on préfère toujours les séries américaines aux séries françaises. Or, ici nous avons un des rares cas où la presse et le public sont d’accord : il faut voir cette série que même Télérama note quatre étoiles sur cinq.

Mon avis

Nous avons donc une série avec de très bons acteurs, qui prend en compte l’intelligence des spectateurs et qui est hilarante du début à la fin. Alors où est le problème ?

Le problème c’est la narration. C’est une série comique, une sitcom et une parodie de télé-réalité donc je ne m’attendais pas à une dramaturgie à la Game of Thrones mais je m’attendais à des histoires similaires à celles que l’on peut retrouver dans d’autres séries humoristiques à savoir des histoires d’amitié, d’amour, de trahison… Mais ici l’histoire est inexistante. Si vous commencez la série par le dernier épisode, vous n’aurez aucun mal à suivre la série.

Le problème c’est aussi les personnages et l’humour. Tous les personnages de la série sont fous et c’est très vite aussi bruyant que lourd surtout si l’on prend en compte le fait qu’il n’y a pas deux personnages ingérables mais douze. Ce trop-plein de personnages fait qu’aucun ne se détache du lot malgré le fait qu’ils aient tous une forte personnalité. Chaque personnage est drôle, chaque réplique est drôle mais au mieux vous l’oubliez dès la suivante, au pire vous faites une overdose dès le premier épisode.

Après avoir revu quelques extraits, je me suis rendu compte d’une chose : le plus gros problème de la série c’est son format. Je pense que cette série aurait été parfaite si elle avait été divisée en mini épisodes de dix minutes. Cela aurait permis d’apprécier chaque moment à sa juste valeur et de gagner en rythme.

(La Flamme, premier épisode / © Canal +)

La Flamme, 1 saison, disponible sur Canal+

Une bonne série dans un mauvais format
  • Ambiance
  • Scénario
  • Personnages
  • Musique
  • Intérêt porté à la série
Une bonne série dans un mauvais format

Si la série dans son intégralité a quelques problèmes de rythme et de narration, elle n'en reste pas moins une série déjà culte avec son lot de bons moments à ne surtout pas rater.

5

Total Rating

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

dix-neuf + dix-neuf =

Tapez votre recherche