Now Reading:

La Chronique des Bridgerton signe l’arrivée de Shonda Rhimes sur Netflix

Shonda Rhimes, tout le monde la connaît, puisqu’elle fait figure d’une des plus influentes créatrices de séries à l’heure actuelle : Grey’s Anatomy, Scandal, Private Practice, Station 19… C’est elle. Ces séries, si vous ne les avez pas vues, vous en avez au moins entendu parler. C’est là le gage de qualité de Shondaland (nom de sa société de production) : le succès et la renommée.

Il y a 3 ans, Shonda Rhimes a conclu un accord pharaonique avec Netflix pour créer des séries pour la plateforme. Les médias américains parlent d’un contrat à 150 millions de dollars…

C’est le 25 décembre dernier qu’a enfin été diffusée, la tant attendue première série de Shonda Rhimes pour Netflix : La Chronique des Bridgerton (ou Bridgerton, titre original).

La Chronique des Bridgerton signe l'arrivée de Shonda Rhimes sur Netflix
(Affiche de la Chronique des Bridgerton © Netflix)

De quoi ça parle ?

La Chronique des Bridgerton prend place en 1813 au cœur de la haute société londonienne. On suit principalement une famille dans ses aventures : la famille Bridgerton. Lady Violet Bridgerton est la mère de famille de huit enfants, 4 filles et 4 garçons. Son mari étant décédé, c’est le Vicomte Anthony Bridgerton, fils aîné qui est à la tête de la famille. Leur objectif principal étant de trouver un mari convenable à Daphné, la fille aînée de la famille.

Celle-ci de son côté, souhaite trouver le grand amour et ne pas se contenter d’un mariage de raison. Sa famille est d’ailleurs d’un grand soutien à cet égard, contrairement à ce que l’on a l’habitude de voir dans les fictions sur ce sujet, aussi bien la mère, que le frère aîné de Daphné souhaitent le meilleur pour elle. C’est d’ailleurs dans cette optique, qu’Anthony juge qu’aucun des courtisans de Daphné n’est digne d’elle, faisant que celle-ci se retrouve à court d’options. C’est lors d’un bal organisé par Lady Danbury, que Daphné rencontre Simon Basset, le Duc d’Hastings. Ceux-ci se mettent d’accord pour faire semblant d’être tombés éperdument amoureux l’un de l’autre. Cela sert Daphné pour susciter le désir de nombreux courtisans et cela sert Simon afin de stopper les supputations sur sa vie de célibataire, lui qui ne souhaite pas se marier.

La Chronique des Bridgerton signe l'arrivée de Shonda Rhimes sur Netflix
(La famille Bridgerton presque au complet © Liam Daniel / Netflix)

Une première saison centrée sur Daphné et Simon

La Chronique des Bridgerton est basée sur une série de livres écrits par Julia Quinn. Celle-ci est une romancière américaine spécialisée en romances historiques. La Chronique des Bridgerton est composée de 11 tomes au total avec chaque tome centré sur un personnage de la famille Bridgerton.

Le premier est donc centré sur l’histoire de Daphné et Simon. Vous vous en serez doutés, les deux personnages vont bien évidemment être pris à leur propre jeu et nouer une relation qui va bien au-delà des apparences qu’ils souhaitaient montrer.

Même si la première saison est consacrée à ces deux personnages, elle développe quand même d’autres intrigues autour de tous les autres membres de la famille.

Sans compter qu’une certaine Lady Whistledown vient semer la zizanie dans la haute société londonienne avec la publication d’un journal qui dévoile de nombreux secrets bien gardés.

La Chronique des Bridgerton signe l'arrivée de Shonda Rhimes sur Netflix
(Daphné et Simon © Netflix)

Une série attendue… Qu’en penser ?

Shonda Rhimes a tout de même pris soin de préparer sa nouvelle série puisque celle-ci est diffusée 3 ans après la conclusion de son contrat avec Netflix.

La première saison est composée de 8 épisodes. Si j’ai été convaincue dès le premier épisode, c’est parce que la série m’a fait penser à Gossip Girl (dans les années 1800) sur son principe avec le journal de Lady Whistledown, un peu comme Gossip Girl avec son blog.

D’une manière générale, j’ai bien apprécié la série, mais je pense qu’elle se découpe en deux temps : les quatre premiers et les quatre derniers épisodes.
En effet, pour moi la première partie de la saison qui consiste en la construction de l’histoire d’amour entre Daphné et Simon est bien rythmée et l’alchimie entre les deux personnages est au rendez-vous. Les autres intrigues parallèles sont bien ajoutées à l’ensemble ce qui permet au téléspectateur d’en apprendre un peu plus sur chaque personnage. Cependant, la deuxième partie de la série, manque un peu de rythme à mon goût. Désormais on s’attache au mariage de Simon et Daphné et à leurs difficultés. L’intrigue secondaire se penche quant à elle sur la recherche de l’identité de Lady Whistledown.

Si on ressent une différence de rythme entre les deux parties, on devine la volonté de redonner un second souffle avec l’apparition de nombreuses scènes de sexe. Trop nombreuses peut-être, parce qu’elles donnent une illusion de rythme, qui tranche un peu trop avec le déroulement des épisodes suivants.

La Chronique des Bridgerton signe l'arrivée de Shonda Rhimes sur Netflix
(Daphné et Simon © Netflix)

Plus en détails…

Du côté de la bande originale, c’est non sans surprise que durant certaines scènes de bal, on retrouve des musiques très contemporaines. Taylor Swift, Billie Eilish, Ariana Grande ou encore Shawn Mendes, voient certains de leurs titres phares remixés au violon : Thank u, next, Bad Guy, ou Girl like you.

On saluera également l’inclusivité de la série, de par son casting d’une part qui tranche avec la vraie société londonienne trop blanche de l’époque et d’autre part, par les sujets abordés : le féminisme et l’homosexualité entre autres.

La Chronique des Bridgerton signe l'arrivée de Shonda Rhimes sur Netflix
(La Reine Charlotte et sa Cour © Liam Daniel / Netflix)

En bref,

La Chronique des Bridgerton bien que située en 1813, est une série qui se veut résolument moderne. Loin des clichés et idées reçues que l’on pouvait avoir au premier abord, la série se veut bienveillante et emprunte certains codes de notre société actuelle, à l’image du personnage d’Éloïse par exemple.

L’histoire d’amour entre Daphné et Simon a beau être le thème principal, on ne tombe presque jamais dans la niaiserie. Au contraire, on peut même parfois s’identifier à leur vie de couple.

La série rencontre d’ailleurs un franc succès, avec de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, et elle est toujours n°1 dans le top 10 de Netflix à l’heure actuelle, dix jours après sa sortie.
La plateforme a d’ailleurs annoncé que la série avait connu le 5ème meilleur démarrage de tous les temps pour une série originale Netflix. Selon ses prévisions, 63 millions d’utilisateurs auront vu la série dans ses premières semaines, un véritable phénomène !
Elle détrône de peu Le Jeu de la Dame qui en comptait 62 millions.

La Chronique des Bridgerton ne s’arrêtera pas à cette première saison. En effet, une deuxième partie devrait être prochainement tournée, qui elle sera consacrée à Anthony Bridgerton, à l’image des livres de Julia Quinn.


La Chronique des Bridgerton, saison 1, disponible sur Netflix
La Chronique des Bridgerton, une romance historique résolument moderne.
  • Ambiance
  • Scénario
  • Personnages
  • Musique
  • Intérêt porté à la série
La Chronique des Bridgerton, une romance historique résolument moderne.

La série nous surprend agréablement grâce à son casting, sa bande originale et certaines histoires qui tranchent fortement avec le contexte historique dans lequel elle s'inscrit. Si vous ne l'avez pas encore vue, foncez, vous ne serez pas déçus.

8

Total Rating

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

17 − 7 =

Tapez votre recherche