Now Reading:

Better Call Saul, un spin off toujours à la hauteur ?

Breaking Bad fait partie de ces séries à renommée mondiale, que tout le monde a vu ou dont tout le monde a déjà entendu parler. Pourtant, elle pourrait bien passer de la lumière à l’ombre, surpassée par son enfant prodige, Better Call Saul. Sa saison 5 est sortie en début d’année 2020 sur Netflix et, le moins que l’on puisse dire, c’est que Vince Gilligan et Peter Gould, showrunners de la série, nous proposent une masterclass monumentale. Retour sur un spin-off qui vaut le coup d’œil.

Une série agrémentée d’ingrédients qui participent à son succès

Better Call Saul se compose des mêmes ingrédients addictifs que Breaking Bad : des scènes incroyablement tendues, des personnages hauts en couleur, des paysages ensoleillés du Nouveau-Mexique et même des séquences d’ouverture mystérieuses similaires à celles qui ont fait l’originalité de sa prédécesseure.

On y retrouve également de nombreux personnages cultes de Breaking Bad, à commencer par Mike Ehrmantraut, Gus Fring ou encore Hector Salamanca sans parler de toutes les apparitions plus ou moins furtives de personnages secondaires.

Better Call Saul, un spin off toujours à la hauteur ?
Réalité ou illusion ? (ⓒ Netflix )

L’addition d’un personnage clé qui fait la singularité de la série

On pourrait penser que Better Call Saul se repose sur ses acquis avec ses personnages clés, mais il n’en est rien. Il s’avère finalement que Jimmy McGill n’est pas le seul à porter la série ; c’est en réalité Kim Wexler, personnage fascinant dont la dynamique avec Jimmy est rapidement devenue le cœur de Better Call Saul. Avec le personnage de Kim, Vince Gilligan et Peter Gould, les deux showrunners ont trouvé leur arme secrète. La jeune femme n’apparaît pas dans Breaking Bad (contrairement à Jimmy) ce qui ne nous donne aucun moyen de savoir ce que le sort lui réserve. Ceci contribue donc à susciter l’intérêt du téléspectateur.

Au début de la série, Kim est une amie fidèle de Jimmy, qui travaille dans un cabinet d’avocats rival. Incarnée par l’impressionnante Rhea Seehorn, elle est sérieuse, ambitieuse et tenace. Si elle et Jimmy ne sont pas en couple lorsque la série commence, leur affection mutuelle est palpable, et c’est régulièrement par amour pour elle que Jimmy prend ses décisions.

Une histoire bien écrite pour une série qualitative

Dans Better Call Saul, Kim questionne les méthodes de Jimmy, mais grâce à ces méthodes “particulières”, Kim parvient à convaincre un de ses clients à renoncer au procès pour accepter un accord. Une question se pose alors : jusqu’où cela peut-il aller ? Malheureusement, c’est souvent par amour pour lui que Kim se compromet au fil de la série. C’est une chose de voir notre héros glisser irrémédiablement vers l’illégalité mais c’en est une autre de le voir entraîner dans son sillon celle qui agit comme la partie raisonnée et morale de l’histoire.

Entre business, magouilles avec Mike et même mariage, la saison 5, dernière en date, en fait voir de toutes les couleurs mais nous permet également de découvrir un Jimmy encore plus fourbe, malin mais aussi -et cela peut surprendre- plus honnête avec son entourage notamment avec Kim.

En bref,

Better Call Saul est une série si fascinante qui arrive autant à nous toucher qu’à nous bouleverser que ça soit dans l’évolution des personnages, la réalisation et ses plans tellement audacieux (que l’on a peu l’habitude de voir) qu’elle pourrait faire partie égale avec Breaking Bad d’ici la fin de la série avec une ultime saison 6 prévue prochainement. Pour vous dire, même Barack Obama la conseille, alors n’attendez pas plus longtemps pour la voir !

Better Call Saul, 5 saisons (en cours), disponible sur Netflix.

Share This Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

11 + 1 =

Tapez votre recherche